Gerrhonotus infernalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gerrhonotus infernalis

Description de cette image, également commentée ci-après

Gerrhonotus infernalis

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Diploglossa
Famille Anguidae
Sous-famille Gerrhonotinae
Genre Gerrhonotus

Nom binominal

Gerrhonotus infernalis
Baird, 1859

Synonymes

  • Gerrhonotus liocephalus infernalis Baird, 1859
  • Gerrhonotus liocephalus aguayoi Contreras-Arquieta, 1989

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Gerrhonotus infernalis est une espèce de sauriens de la famille des Anguidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Gerrhonotus infernalis selon l'UICN (consulté le 22 janvier 2013).

Cette espèce se rencontre dans le Nord du Mexique et au Texas aux États-Unis[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce lézard atteint environ 60 centimètres. Il est de couleur brun-jaune, avec parfois des motifs blanc ou brun sur le dos. Le ventre est blanc ou beige. Les pattes sont plutôt fines, avec des doigts fins et bien séparés. Les écailles sont rectangulaires, assez grosses sur le dessus et le ventre et plus fines sur les côtés.

Il est capable de se séparer de sa queue en cas d'attaque par un prédateur (autotomie), celle-ci repoussant ensuite.

C'est un reptile diurne, assez lent, et doté d'une bonne vision. Il apprécie les zones rocheuses. C'est un carnivore insectivore, qui consomme de nombreux insectes et autres arthropodes.

Les femelles pondent parfois plusieurs fois dans l'année. Elles restent souvent à proximité des sites de ponte pour protéger les œufs, mais ne s'occupent pas des petits une fois ceux-ci nés. Les juvéniles mesurent environ 7 à 10 centimètres à la naissance.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Baird, 1859 "1858" : Description of new genera and species of North American lizards in the museum of the Smithsonian Institution. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 10, p. 253-256 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]