Germignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Germignac
Germignac
Le portail de l'église de Germignac.
Blason de Germignac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Saintonge
Maire
Mandat
Daniel Rozot
2020-2026
Code postal 17520
Code commune 17175
Démographie
Gentilé Germignacais
Population
municipale
651 hab. (2017 en augmentation de 1,4 % par rapport à 2012)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 34′ 24″ nord, 0° 20′ 12″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 84 m
Superficie 14,42 km2
Élections
Départementales Canton de Jonzac
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Germignac
Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Germignac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Germignac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Germignac
Liens
Site web www.germignac.fr

Germignac est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Germignacais et les Germignacaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent à deux rameaux d'olivier de sable feuillés d'or, posés en redorte, les tiges passées en sautoir et tenues par deux colombes essorantes et affrontées d'argent, enfermant une lettre capitale G de sable, surmontés de l'inscription « RF » en lettres capitales d'azur accostée de deux feuilles de vigne affrontées de sinople.
Commentaires : le statut officiel du blason reste à déterminer.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Michel Lachaize PS Conseiller général - Viticulteur
2014 En cours Maurice Marc SE Cadre supérieur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Région[modifier | modifier le code]

À la suite de la mise en application de la réforme administrative de 2014 ramenant le nombre de régions de France métropolitaine de 22 à 13, la commune appartient depuis le à la région Nouvelle-Aquitaine, dont la capitale est Bordeaux. De 1972 au , elle a appartenu à la région Poitou-Charentes, dont le chef-lieu était Poitiers.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 651 habitants[Note 1], en augmentation de 1,4 % par rapport à 2012 (Charente-Maritime : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
632652810435676723721718749
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
751743696718649592565520506
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
508509478455460438441432423
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
364342336352539531579586593
2013 2017 - - - - - - -
650651-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Une importante politique construction de logements individuels entamée lors du mandat précédent a permis l'évolution démographique du village. Une partie de l'ancienne école a par ailleurs été reconvertie en logements, dont certains à vocation sociale.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La viticulture est une ressource économique importante. La commune est située en Petite Champagne, dans la zone d'appellation d'origine contrôlée du cognac[6].

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

La commune compte également un commerce local doté d'une épicerie et d'un bar tabac.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre a été construite au Xe siècle, XIe siècle et XIIe siècle. Elle a été inscrite monument historique en 1925[7].

Le domaine de Beaulieu est daté des XVIe et XVIIIe siècles. Le logis sans étage, constitué de pièces en enfilade possède une porte dont les éléments sculptés et la menuiserie ont été inscrits monument historique par arrêté du en même temps que le pigeonnier[8]. Ce pigeonnier est daté 1595. Il est carré, constitué en rez-de-chaussée d'une cave et en étage du pigeonnier dont les éléments sculptés sont remarquables.

Insolite[modifier | modifier le code]

C'est dans cette commune qu'a été tourné en 1993 l'épisode La soucoupe et le perroquet de l'émission Strip Tease.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. [PDF] Union générale des viticulteurs pour l'AOC Cognac, [http://www.ugvc.fr/cariboost_files/2014_20UGVC_20Liste_20des_20communes_2 0par_20circonscription_20- La%20commune%20a%20connu%20l'implantation%20d'un%20cabinet%20médical,%20d'un%20coiffeur%20et%20d'une%20crèche.%20_20ANNEXE_2001_20REGLEMENT_20ELECTIO.pdf Aujourd'hui,%20en%20plus%20du%20commerce,%20un%20espace%20de%20bien%20bien-être%20est%20implanté%20depuis%20quelques%20années. « Liste des communes par circonscriptions »], (consulté le 5 décembre 2015)
  7. Notice no PA00104699, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no PA00105317, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :