Germaine Desgranges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Germaine Desgranges
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Conjoint
Autres informations
Maître

Germaine Ange Marie Desgranges (Paris, -Paris, ), est une sculptrice et peintre française[1], fille du peintre Félix Desgranges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Antoine Bourdelle, elle fréquente son atelier et collabore à la décoration du foyer du Théâtre des Champs-Élysées.

Elle épouse en 1913 Daniel Blavier, commissaire de marine, tué à l'ennemi lors de la Première Guerre mondiale en 1916. En 1921, elle épouse en secondes noces le statuaire Philippe Besnard[2].

Elle était très liée avec les peintres René-Xavier Prinet et Bessie Davidson.

Après la mort de son second mari, elle mène à bien avec l’Université d'Ottawa l'édition des mémoires de ce dernier, Souvenances.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Peinture
  • Paysage (1918)
  • Paysage aux toits rouges
  • La maison Desgranges aux Maires d'Avaux
  • Porte ouverte sur le jardin, gouache sur carton
  • Portrait de femme
Sculpture
  • Claude Besnard enfant, masque en terre cuite
  • Marc Tutaj enfant, masque en terre cuite
  • Portrait de Marc Tutaj, petit-fils de l’artiste, plâtre
  • La porteuse de fruits[3]

Hommages[modifier | modifier le code]

Germaine Desgranges servit de modèle à plusieurs artistes : Félix Desgranges, son père, Philippe Besnard, son époux, Albert Besnard, son beau-père, ses amis René-Xavier Prinet, Bessie Davidson, Jeanne Simon née Dauchez...

  • Félix Desgranges, Germaine Desgranges allongée sur un canapé
  • Albert Besnard, Germaine Besnard et sa fille Anne, 1930
  • Philippe Besnard, Buste de Germaine Desgranges, plâtre polychrome, 1929[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benezit
  2. Discours prononcé par A. Bourdelle au mariage de Philippe Besnard et Germaine Desgranges, 1921 (Fonds Antoine Bourdelle)
  3. « La porteuse de fruits par GermaineBesnard », sur artnet.fr (consulté le 18 août 2020).
  4. « Philippe BESNARD (1885-1971) », sur Thierry de Maigret (consulté le 18 août 2020).