Germaine Acarin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Germaine Acarin
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Lieu de travail

Germaine Acarin, née à Bruxelles en 1898 et décédée dans la même ville en 1969, est une artiste peintre, également sculpteur, autodidacte belge. Elle est la sœur aînée de la danseuse et artiste Akarova.

Biographie[modifier | modifier le code]

Germaine Robert-Acarin étudie le chant et le piano qu'elle enseigna à Bruxelles. Elle séjourne au Congo dans les provinces du Katanga et du Bas-Congo de 1926 à 1933. elle entame sa carrière artistique en 1938.

Style[modifier | modifier le code]

Germaine Robert-Acarin peint des paysages belges et méditerranéens, des sujets africanistes et des thèmes religieux. Elle réalise à titre expérimental des bois brûlés inspirés de techniques traditionnelles africaines mais dans l'esprit Art déco. Elle peint aussi des décors et crée des projets de costumes pour la danse.

Elle sera inspirée par le primitivisme de Gauguin, l'art africain ainsi que par les peintres fauves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pour l'Expo 58, Germaine Robert-Acarin présente un recueil d'œuvres inspirées par le Congo.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

1955 : Grand Prix du Salon d'Alger

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Robert, Germaine Robert-Acarin, 1898-1969, peintre, sculpteur, Bruxelles, 1990
  • Akarova, abstraction & Germaine Robert-Acarin, paysages, catalogue d'exposition, hôtel communal de Schaerbeek, au , Bruxelles : Ledoux édition

Liens externes[modifier | modifier le code]