Gerhard von Kanitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gerhard von Kanitz
Gerhard von Kanitz en 1925.
Gerhard von Kanitz en 1925.
Fonctions
Ministre du Reich à l'Agriculture et à l'Alimentation
Chancelier Gustav Stresemann
Wilhelm Marx
Hans Luther
Gouvernement Stresemann II
Marx I et II
Luther I
Prédécesseur Hans Luther
Successeur Heinrich Haslinde
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Podągi (Empire allemand)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Francfort-sur-le-Main (RFA)
Nationalité Allemande
Parti politique DNVP
DVP

Gerhard von Kanitz, né Gerhard Theodor Alexander Graf von Kanitz le 9 avril 1885 à Podangen (Prusse-Orientale, Empire allemand) et mort le 15 juin 1949 à Francfort-Sossenheim (RFA), est un homme politique allemand. Membre du DNVP, sans parti puis membre du DVP, il est ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation entre 1923 et 1925.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et enfance[modifier | modifier le code]

Gerhard von Kanitz est le fils de propriétaires terriens de Prusse orientale. Il étudie au Wilhelm Gymnasium de Königsberg, fait son service militaire et devient officier dans l'armée prussienne, au sein du régiment de cuirassiers « Graf Wrangel ». Son père décède en 1913. Après avoir combattu pendant la Première Guerre mondiale, il devient président d'une association d'agriculteurs du district de Hollande prussienne.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est membre du DNVP jusqu'en 1923. De 1919 à 1921, il est membre DNVP du Parlement prussien. Le 7 mars 1921, il devient membre du Reichstag, jusqu'en 1924, où il sert à partir d'un moment comme député non inscrit. De 1928 à 1932, il est député au Parlement prussien.

Du 6 octobre 1923 au 19 janvier 1926, il est ministre de l'Alimentation et l'Agriculture dans les gouvernements des chanceliers Gustav Stresemann, Wilhelm Marx et Hans Luther.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a épousé en 1912 la baronne Valérie Winckler de Tiele, avec qui il a trois filles.

Notes et références[modifier | modifier le code]