Gerhard Rohlfs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rohlfs.

Gerhard Rohlfs, né le 14 juillet 1892 à Berlin et mort le 2 septembre 1986 à Tübingen, est un linguiste allemand spécialisé dans les parlers de l'Italie du Sud et le gascon, ainsi qu'un humaniste de renom, qui a reçu le surnom d'« archéologue des mots ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université de Grenoble et à l'université Humboldt de Berlin, il enseigna l'université de Tübingen et à l'université Louis-et-Maximilien de Munich.

Sa riche bibliographie se consacre surtout au domaine italien (dialectologie, parlers grecs d'Italie du Sud), avec des incursions dans le reste du domaine roman (occitan, aragonais).

En français, il a notamment publié en 1935 un ouvrage qui fait référence sur le gascon.

Il a aussi voyagé au Maroc, dont il a popularisé le nom en Allemagne par des publications et conférences[1].

Une école porte son nom depuis le 18 décembre 2008 à Santa Severina (Crotone).

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Rohlfs, Gerhard: Romanische Sprachgeographie: Geschichte und Grundlagen, Aspekte und Probleme mit dem Versuch eines Sprachatlas der romanischen Sprachen; München: C.H. Beck 1971
  • Historische Grammatik der italienischen Sprache und ihrer Mundarten, 3 Bde., Bern: Francke 1949-54; Neubearb. unter dem Titel Grammatica storica della lingua italiana e dei suoi dialetti, 3 Bde., Turin: Einaudi 1966-69 und mehrere Nachdrucke
  • Rätoromanisch. Die Sonderstellung des Rätoromanischen zwischen Italienisch und Französisch; eine kulturgeschichtliche und linguistische Einführung. München: Beck 1975 [Handbücher für das Studium der Romanistik] (ISBN 3-406-05730-6)
  • Sermo vulgaris Latinus. Vulgärlateinisches Lesebuch. Tübingen: Niemeyer 1951 [Sammlung kurzer Lehrbücher der romanischen Sprachen und Literaturen; 13]
  • Lexicon graecanicum Italiae inferioris. 2., erw. u. völlig neubearb. Aufl. Tübingen: Niemeyer 1964 (1. Aufl. u.d.T.: Etymologisches Wörterbuch der unteritalienischen Gräzität)
  • Nuovo dizionario dialettale della Calabria. Con repertorio italo-calabro. Nuova ed. interamente rielab., ampl. ed aggiornata, 3. rist. Ravenna: Longo 1982
  • Soprannomi siciliani. Palermo 1984 (Centro di Studi Filologici e Linguistici Siciliani. Lessici siciliani ; 2)
  • Le Gascon. Études de philologie pyrénéenne, 2e éd., entièrement refondue. Tubingen, Max Niemeyer, et Pau, Marrimpouey jeune, 1970
  • Antroponimía e toponomastica nelle lingue neolatine. Aspetti e problemi, Tubingen, Narr
  • Gerhard Rohlfs - La Calabria contadina - Scavo linguistico e fotografie del primo Novecento, a cura di/Hrsg. Antonio Panzarella, Rende: Edizioni Scientifiche Calabresi 2006, (ISBN 8-889-46410-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il disait : « Ne devrait-on pas penser que ce pays, qui surpasse par sa fertilité et la richesse de sa végétation tous les pays méditerranéens, et dont les montagnes enferment des mines inépuisables, ne devrait-on pas penser qu'un tel pays devrait être le but d'une expansion européenne... ». Voir à ce sujet Pierre Guilhem, L'Allemagne et le Maroc de 1870 à 1905. Paris, PUF, 1967

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]