Gergely Siklósi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gergely Siklósi
Image illustrative de l’article Gergely Siklósi
Carrière sportive
Période d'activité 2015-
Arme Épée
Main Droitier
Club Budapest Honvéd
Biographie
Nationalité Hongrois
Naissance (24 ans)
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 1 0 0
Championnats d'Europe 0 0 1
Coupe du monde (Ind.) 1 0 1
Dernière mise à jour le 10 janvier 2020

Gergely Siklósi, né le , est un escrimeur hongrois. Droitier, il pratique l'épée en compétition avec une poignée «crosse». Il remporte le titre de champion du monde en 2019, pour sa première victoire internationale, à domicile.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après quatre saisons senior, sa carrière s'accélère en 2019 avec un premier podium en coupe du monde au Challenge Monal de Paris, en mai. Dès le mois de juillet, il est sélectionné pour participer aux championnats du monde qui se déroulent pour lui à domicile dans la ville de Budapest. Il y déjoue les pronostics, réalisant un parcours sans faute : qualifié directement pour le grand tableau en gagnant tous ses matchs de poule, il y renverse des tireurs plus expérimentés que lui, notamment le champion olympique en titre Park Sang-young, Masaru Yamada (tous deux sur le score de 10-9, après une minute de mort subite), Bas Verwijlen (15-8), Andrea Santarelli (15-9) et Sergey Bida en finale (15-14). Grâce à ce titre, il termine la saison 4e mondial.

Lors de la saison 2019-2020, il remporte son premier titre en coupe du monde en remportant la Coupe d'Heidenheim. Le même weekend, il repart avec l'or par équipes. Devenu no 1 mondial à la suite de cette victoire, Siklósi s'avance aux Jeux olympiques de Tokyo en tant que favori, et fait honneur à ce titre en atteignant la finale. Il est cependant poussé dans ses retranchements par Houssam El Kord (15-13) et le champion olympique en titre Park Sang-young (15-12), mais fait preuve de sa sérénité en demi-finale contre Andrea Santarelli (15-10).

Le 25 juillet 2021, finaliste à l'épée, il devient vice-champion olympique en perdant contre le Français Romain Cannone (15 à 10).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classement en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2015 2016 2017 2018 2019
Rang 929 100 114 174 4

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ressources relatives au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :

Références[modifier | modifier le code]