Gerfleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gerfleur
Illustration
Estuaire.
Caractéristiques
Longueur 10,3 km [1]
Bassin collecteur la Gerfleur
Débit moyen 0,48 m3/s (Barneville-Carteret)
Régime pluvial océanique
Cours
Source source
· Localisation Saint-Pierre-d'Arthéglise
· Coordonnées 49° 24′ 43″ N, 1° 42′ 12″ O
Embouchure Manche
· Localisation Barneville-Carteret
· Altitude m
· Coordonnées 49° 22′ 17″ N, 1° 47′ 21″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Manche
Régions traversées Normandie

Sources : SANDRE, Géoportail

La Gerfleur est un fleuve côtier de la Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 10,3 km de longueur[1], il prend sa source près du Hameau Gauthier à La Haye-d'Ectot et se jette dans la Manche à Barneville-Carteret.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

La Gerfleur traverse quatre communes[1] :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son débit moyen est de 480 litres par seconde. De fortes pluies conjuguées à de grandes marées peuvent provoquer des crues.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Mère Denis y avait son lavoir.

En 1900, un vapeur à aubes reliant Carteret à Jersey portait le nom de Gerfleur.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Le nom du cours d'eau est attesté sous la forme Jorfluctum en 1027[2] et Gerefleur R[iviere] en 1689.

Il s'agit d'un type hydronymique en -fleur (anciennement -fleu, conforme à la prononciation traditionnelle). Cet élément se retrouve dans les toponymes normands Barfleur, Honfleur, Crémanfleur, Harfleur et Vittefleur qui étaient originellement des hydronymes.

Il est issu du norrois flóð signifiant « flot, courant rivière » et peut-être de aurr signifiant « vase, limon »[3]. Cependant d'autres spécialistes considèrent que l'élément -fleur est issu du vieil anglais flēot de même sens et que l'on retrouve dans les toponymes et hydronymes anglo-scandinaves du Yorkshire en -fleet. Le nom commun fleu est en outre attesté jusqu'au XIIIe siècle au sens de « ruisseau, rivière » pour désigner la rivière de Lestre. Le premier élément Ger- est probablement le même que dans Jobourg (Manche, Jorborch XIIe siècle, Jorborc 1180) et dans Jerbourg à Guernesey, d'origine discutée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La gerfleur (I6706000) » (consulté le 23 mai 2013)
  2. Georges Bernage, « Noms de lieux scandinaves dans le canton de Barneville-Carteret », Vikland, la revue du Cotentin, no 1,‎ avril-mai-juin 2012, p. 7 (ISSN 0224-7992).
  3. Jean Renaud, Vikings et noms de lieux de Normandie, OREP éditions, 2009.