Gerda Wegener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gerda Wegener
Gerda Wegener.jpg
Gerda Wegener en 1904.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Gerda Marie Fredrikke Gottlieb
Nationalités
Activités
Formation
Tegne- og Kunstindustriskolen for Kvinder (en)
Académie royale des beaux-arts du DanemarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Charlotte Sode (d), Julie Meldahl (d), Viggo JohansenVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Mouvement
Conjoints
Lili Elbe (de à )
Major Fernando Porta (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Gerda Wegener ( - ) est une portraitiste, peintre de genre, caricaturiste, dessinatrice et illustratrice franco-danoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'une famille française émigrée au Danemark au XVIIIe siècle, Gerda Marie Frederikke Gottlieb naît à Hammelev, près de la cité de Grenå. En 1902, elle entre à l'école des beaux-arts de Copenhague.

Elle épouse en 1904 le peintre Einar Wegener (à présent connu sous le nom de Lili Elbe). Elle participe à la Charlottenborg Spring Exhibition jusqu'en 1909. Le couple se lie au sculpteur Rudolph Tegner.

Le couple voyage en Italie, en Angleterre et en France, où il se fixe à Paris, au Champ de Mars, à partir de 1912.

Elle expose ses portraits de femmes aux Salons d'automne, des Indépendants et au Salon des humoristes, dessine des vitraux, mosaïques et façades des boutiques de luxe. Elle expose également à la Société des amis des arts de Bordeaux de 1926 à 1930.

Elle publie ses dessins dans de nombreux journaux humoristiques de l'époque, de La Vie parisienne, à Fantasio, au Rire, à La Baïonnette, ou encore dans Je sais tout, Politiken et dans les revues de mode de luxe comme le Journal des dames et des modes, La Guirlande, etc. Ses dessins qui dépeignent la beauté des femmes sont parfois très audacieux. Elle signe aussi plusieurs créations publicitaires.

De l'illustration de presse Gerda Wegener passera rapidement à celle des livres. D'abord avec quelques vignettes et ornements, puis, répondant à la demande des éditeurs de ce qui va devenir, entre les deux guerres, l'âge d'or du livre illustré, avec de grandes compositions tirées hors texte. Ainsi livre-t-elle 12 planches pour les Contes de mon Père le Jars (1919), avant d'accompagner pour "Le Livre du bibliophile", collection créée par Georges Briffaut, plusieurs éditions de luxe, d'aquarelles originales qui seront gravées sur cuivre, à l'eau-forte en couleurs ou coloriées au pochoir. Francis Carco décelait volontiers dans les traits de l'artiste un "art d'intention voluptueuse", qu'elle exerça magistralement dans nombre de ses compositions érotiques dont celles "pour illustrer l'Œuvre du Divin Arétin" (vers 1915-1916) et l'autre intitulée Les Délassements d'Eros, suite parfois accompagnée des Douze sonnets lascifs d'Antoine de Vérineau (alias Louis Perceau) ou (plus rarement) des Douze quatrains de P. Bragenell.

Einar est un de ses modèles favoris et découvre ainsi son identité féminine qui le pousse ensuite à entamer une transition. Avec le soutien de Gerda dans ses transformations physiques, elle devient ainsi, en 1930, la première femme transgenre bénéficiant d'une chirurgie de réattribution sexuelle, sous le nom de Lili Elbe. Leur mariage est annulé par Christian X en , à la suite de cette transition. Malheureusement, cette opération crée des complications et Lili Elbe meurt en 1931.

Après la mort de Lili, Gerda se remarie avec un officier italien, le pilote de guerre Fernando Porta, avec qui elle vit principalement au Maroc ; elle divorce en 1936. Ruinée par son dernier mari, elle retourne vivre à Copenhague en 1938 où elle connaît une dernière exposition juste avant sa mort et l'invasion de son pays par l'Allemagne nazie.

Ses œuvres sont présentes dans les collections françaises du musée du Louvre et du Centre Georges-Pompidou.

Illustratrice de livres[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

En 2000, l'écrivain américain David Ebershoff publie Danish Girl, qui raconte la vie de Lili et Gerda. Ce livre est adapté au cinéma sous le même titre, réalisé par Tom Hooper et sorti en 2015. Dans le film, elle est interprétée par Alicia Vikander, ce rôle lui valant notamment l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 2016.

Une exposition rétrospective est consacrée à Gerda Wegener en 2016 à l'Arken Museum of Modern Art (en), au Danemark.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Bibliothèque nationale du Danemark.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :