Gerboise bleue (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gerboise bleue.
Gerboise bleue
Titre original Gerboise bleue
Pays d’origine Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la France France
Genre documentaire
Durée 90'
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Gerboise bleue est un film français réalisé par Djamel Ouahab, sorti en France le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

De 1960 à 1966, au sud de Reggane (Sahara algérien), la France a procédé à quatre essais nucléaires en atmosphère et treize souterrains. Le premier portait le nom de code Gerboise bleue et fut d’une puissance quatre fois supérieure à Hiroshima. Pour la première fois, des survivants français et touaregs témoignent de leurs combats pour la reconnaissance de leurs maladies, et révèlent dans quelles conditions les tirs se sont véritablement déroulés. Tandis que l'armée française continue, près de 50 ans plus tard, à nier sa responsabilité auprès des populations exposées aux radiations.

Le titre du film fait référence au premier essai nucléaire français, dont le nom de code était gerboise bleue.

Le film Gerboise bleue de Djamel Ouahab a pour thème l'histoire de militaires français et de Touaregs algériens impliqués dans les premiers essais atomiques français dans le Sahara de 1960 à 1966. Le 13 février 1960, lors du premier essai d'une arme nucléaire française, une bombe atomique détonna sur le site d'essai nucléaire de Reggane dans le Tanezrouft au centre du Sahara, alors territoire français rattaché à l'Algérie française. D'après le réalisateur :

« Pour la première fois, les derniers survivants témoignent de leurs combats pour la reconnaissance de leurs maladies, et révèlent dans quelles conditions les tirs se sont véritablement déroulés. Pour la première fois, je me rends sur le point zéro de Gerboise bleue, premier essai atomique français en atmosphère quatre fois supérieur à Hiroshima, interdit d'accès depuis 47 ans par les autorités algériennes[1]. »

— Djamel Ouahab

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Gerboise bleue
  • Réalisation et scénario : Djamel Ouahab
  • 1re assistante réalisateur : Marie Emery
  • Directeur de production : Sadk Djermoune
  • Image et montage : Djamel Ouahab
  • Monteur son : Marc Nouyrigat
  • Mixage : Frédéric Théry
  • Compositeur de musique : Hugues Tabar-Nouval
  • Producteur délégué : Kalame Films
  • Coproducteur : Bladi Films
  • Durée : 90 minutes
  • Date de sortie : en Drapeau de la France France

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 26e Festival international du film francophone de Tübingen-Stuttgart (2009) : prix OFAJ-TV5 Monde[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Djamel Ouahab, scénariste et réalisateur. Il a été trésorier et membre actif de l'ACID de 2000 à 2006, intervenant réalisateur aux ateliers de la Fémis en 2001 et au cours Florent de 2002 à 2003. Il débute en tant que réalisateur avec Cour interdite en 1999.
  2. 26. Französische Filmtage

Liens externes[modifier | modifier le code]