Georges Ritleng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Ritleng
Image dans Infobox.
Georges Ritleng en conversation avec lui-même (photomontage anonyme, vers 1904, Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
Bas-RhinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Georges Louis Edouard RitlengVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinction

Georges Louis Édouard Ritleng, né le à Strasbourg et mort le au Mont Sainte-Odile[1], est un peintre paysagiste et graveur alsacien, personnalité de la vie artistique strasbourgeoise pendant la première moitié du XXe siècle, notamment au sein du Cercle de Saint-Léonard, puis de la Société des artistes alsaciens[2]. Il dirigea l'École des arts décoratifs de Strasbourg de 1933 à 1939.

Plusieurs versions de son autobiographie ont été publiées : Étapes sur le chemin de ma vie 1875-1955 (1955)[3], Souvenirs de jeunesse d'un vieux Strasbourgeois : 1875-1905 (1964), Évocations et souvenances d'un Strasbourgeois (1970)[4] et Souvenirs d'un vieux Strasbourgeois (1973)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Hamm, « Georges Ritleng », in L'Art nouveau en Alsace à travers la carte postale, J. P. Gyss, 1985, p. 130
  2. Hélène Braeuner (et al.), Les peintres et l'Alsace : autour de l'Impressionnisme, La Renaissance du Livre, Tournai, 2003, p. 13 (ISBN 2-8046-0741-0)
  3. SUDOC [1]
  4. SUDOC [2]
  5. SUDOC [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]