Georges Richard (industriel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Richard
Description de cette image, également commentée ci-après

Publicité de Fernel (1896) : le logo au trèfle apparaît à gauche.

Naissance
Paris
Décès (à 59 ans)
Rouen
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Le moteur d'une Georges Richard de 1898.

Georges Richard (1863 à Paris - 1922 à Rouen) est un pilote automobile et un entrepreneur français, pionnier de l'industrie automobile, cofondateur de la marque Richard-Brasier.

Parcours[modifier | modifier le code]

Au tout début des années 1890, Georges Richard et son frère aîné, Félix-Maxime dit Max, travaillent dans une entreprise de cycles. Ils montent ensuite, vers 1893, une entreprise appelée « Société des Cycles Georges Richard ». Ils ont recours à la publicité (affiches de E. Charle Lucas, Fernel, etc.).

En 1897, ils fondent la « Société des Anciens Établissements Georges Richard » à Ivry-Port qui intègre la production automobile en s'inspirant des véhicules de Benz & Cie. Puis, ils s'associent en 1901 avec Charles-Henri Brasier, pour former l'entreprise d'automobile Richard-Brasier, que Richard quitte en 1904 en raison d'un accident automobile et de différends avec Brasier.

En 1900 Georges intègre la commission d'exécution des concours dans le cadre Automobilisme lors des Sports de l'Exposition Universelle de 1900 -non reconnus officiellement par le comité olympique-, durant l'année des Jeux olympiques d'été de 1900[1].

De 1897 à 1900 les deux frères participent également à des courses automobiles avec leurs créations. Georges effectue huit compétitions, obtenant une cinquième place au Paris-Bordeaux de 1898 (ainsi que deux résultats en 21e positions, lors des Paris-Trouville 1897 et Marseille-Nice 1898); Max a été au mieux 32e au même Paris-Trouville, en seulement deux courses.

En 1905, suite à une rencontre avec le Baron Henri De Rothschild, Georges Richard fonde la société Unic, connue actuellement sous le nom Iveco.

Il décède des suites d'un accident de voiture survenu le 8 juin 1922 en se rendant à Rouen.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]