Georges Pernoud (animateur TV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pernoud.
Georges Pernoud
Image illustrative de l'article Georges Pernoud (animateur TV)
Georges Pernoud lors du Festival international de géographie 2015.

Naissance (69 ans)
Rabat (Maroc)
Profession Journaliste, animateur, producteur
Médias
Télévision

Georges Alexis Pernoud est un journaliste animateur et producteur de télévision français né le à Rabat au Maroc. Il est surtout connu pour être animateur de son émission Thalassa de 1980 à 2017, créée en 1975 et consacrée à la mer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Pernoud et Sabine Quindou (2011).

Georges Pernoud est issu d'une famille de journalistes, par René, son père, et par Georges son oncle et parrain. Ses tantes sont l'historienne Régine Pernoud et la directrice littéraire Laurence Pernoud.

Il commence sa carrière comme cadreur à l'ORTF en 1968. Il participe comme tel à deux expéditions de Haroun Tazieff au Congo, sur le cratère du Nyiragongo, et en Éthiopie, dans la plaine du Dallol. En 1973, sa participation à la course de voile Whitbread sur 33 export entre Portsmouth et Le Cap lui révèle sa passion pour la mer. C'est durant cette course que Dominique Guillet, dit Gaïa, jeune marin angevin prometteur, disparut en mer, durant la seconde étape, enlevé par une lame.

Le , il propose le projet de Thalassa, magazine télévisé consacré à la mer qui est accepté deux jours plus tard. La première émission de trente minutes est enregistrée à Marseille et diffusée le sur FR3 d'abord en voix off. Il devient animateur le . Avec Thalassa, il est l'animateur français ayant la plus grande longévité à la tête d'une émission de télévision [1].

À partir de , il crée et produit l'émission sur la découverte du monde Faut pas rêver, et divers documentaires pour France 3. De 1999 à 2015, il est président de la chaîne thématique Planète+ Thalassa.

Il annonce son départ de Thalassa le 21 avril 2017.

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Julien Lepers ne détient pas le record de longévité à la télévision française », sur www.lemonde.fr, (consulté le 19 février 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]