Georges Monval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Monval
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Georges Hippolyte MondainVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Georges MonvalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père-Lachaise - Division 26 - Mondain-Monval 01.jpg
Vue de la sépulture.

Georges Hippolyte Mondain dit Monval, né le à Monceau-près-Avon (Seine-et-Marne) et décédé le à Paris, est un avocat, acteur et archiviste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut archiviste à la Comédie-Française. Il fonde en 1879 une revue consacrée à Molière, Le Moliériste. Elle paraîtra pendant 10 ans.

En 1891, il retrouve par hasard un manuscrit autographe original du Neveu de Rameau de Denis Diderot. Sa publication du texte est la première en français basée sur un manuscrit original.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié à Ève Marie Madeleine Lafaye (née le à Montmartre et décédée le à Paris 5e arrondissement), fille du peintre verrier Prosper Lafaye, il aura 5 enfants : Jean Baptiste (1882-1942), marié à Clémentine Marie Louise Welschinger, chartiste, archiviste à la Comédie-Française ; Georgette Sophie Françoise (1883-1977), mariée à Henri Albert Cottin ; Henriette Marie Madeleine (1886-1972), mariée à Charles Auguste Horn (1879-1915) ; Marcelle Renée Jeanne (1892-1990) ; Paul Jean Georges (1898-1960), marié à Germaine Marie Georgette Wellard, professeur au Conservatoire des arts et métiers.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (26e division).

Publications[modifier | modifier le code]

  • De la cession des biens, de la novation, de la ratification, Toulouse, Imp. Rives, 1867.
  • La Promenade de Saint-Cloud, 1867
  • Premier registre de La Thorillière (1663-1664), 1867
  • Avec Paul Porel : L'Odéon : histoire administrative, anecdotique et littéraire du second théâtre français..., 1876-1882
  • Les théâtres subventionnés, Paris, Berger-Levrault, 1879.
  • Le Moliériste (revue), 1879-1889.
  • Une colonne de comédiens à Conflans Sainte-Honorine au XVIIe siècle, Pontoise, A. Paris, 1880.
  • Les tombeaux de Molière et de La Fontaine, Paris, N. Texier, 1882.
  • Lettres au Mercure sur Molière, sa vie, ses œuvres et les comédiens de son temps, 1887
  • Le Laquais de Molière, 1887
  • Fêtes et spectacles donnés à Fontainebleau et au Monceau en 1772 : relation publiée avec notes et appendices, 1888
  • Diderot, Le neveu de Rameau , satyre publiée pour la première fois sur le manuscrit original autographe, avec une introduction et des notes par Georges Monval, accompagnée d'une notice sur les premières éditions de l'ouvrage et de la vie de Jean François Rameau, 1891.
  • Le théâtre à Rouen au XVIIe siècle, Issoudun, A. Gaignault, 1893.
  • Les collections de la Comédie-Française : catalogue historique et raisonné, 1897
  • Chronologie moliéresque, 1897
  • Comédie-Française : 1658-1900 : liste alphabétique des sociétaires depuis Molière jusqu'à nos jours, 1900
  • Voltaire et Adrienne Lecouvreur, 1902

Notes et références[modifier | modifier le code]

Dans son Journal littéraire au 17 décembre 1941, Paul Léautaud dresse un intéressant portrait de Georges Monval : « Pourquoi est-ce que je pense ce soir à Georges Monval, l’archiviste de la Comédie-Française, du temps que mon père y était souffleur ?... »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Antonutti, « Mondain-Monval, Georges. Mondain-Monval, Jean. Monval-Horn, Madeleine », dans Isabelle Antonutti (dir.), Figures de bibliothécaires, Villeurbanne, Presses de l'Enssib, coll. « Papiers », , 310 p. (ISBN 978-2-37546-135-8), p. 185-188
  • Madeleine Horn-Monval, « Un historien du théâtre, le "Moliériste" Georges Monval, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort », Revue de la Société d'histoire du théâtre, no 46,‎ , p. 137-146 (ISSN 0035-2373)

Liens externes[modifier | modifier le code]