Georges Livet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Georges Lyvet.

Georges Livet, né le 31 mai 1916 à Héricourt (Haute-Saône) est un historien de l'Alsace qui fut doyen de la faculté des lettres de Strasbourg. Il est décédé le 23 juillet 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

De père franc-comtois et de mère alsacienne il fréquenta les écoles normales d'instituteurs de Vesoul puis de Dijon avant d'intégrer l'École normale supérieure de Saint-Cloud. Agrégé puis docteur ès lettres il devint en 1955 professeur titulaire à la faculté des lettres de Strasbourg puis doyen de 1963 à 1969. Il fut doyen durant les événements de mai 1968. Il prit sa retraite en 1984 et fut admis à l'éméritat.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire des Routes et des Transports en Europe Ed. Puf[1]
  • Alsace enchantée Ed. Arthaud
  • La guerre de trente ans, PUF, "Que-sais-je ?", 1968 et rééd.
  • Les guerres de religion, PUF "Que-sais-je ?", 1983

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]