Georges Hatot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Hatot
Nom de naissance Georges Alphonse Hatot
Naissance
Paris 10e
France
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 82 ans)
Paris 15e
France
Profession Réalisateur, scénariste

Georges Alphonse Hatot (né le à Paris 10e et mort le (à 82 ans) à Paris 15e[1]) est un réalisateur et scénariste français de courts métrages au tout début du cinéma muet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris, Georges Hatot découvre très tôt l'invention des Frères Lumière, et il réalise ses premiers courts métrages, à peine âgé de 20 ans, dès 1896.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1896 : Néron essayant des poisons sur des esclaves
  • 1897 : Le Cocher endormi
  • 1897 : Assassinat de Kleber
  • 1897 : Le Rémouleur et l'Assiette au noir
  • 1897 : Pierrot et le Fantôme
  • 1897 : Pierrot et la Mouche
  • 1897 : La Nourrice et le Soldat amoureux
  • 1897 : Le Marchand de marrons
  • 1897 : Jongleur, le bilboquet
  • 1897 : Jean qui pleure et Jean qui rit
  • 1897 : L'Ivrogne
  • 1897 : Dentiste
  • 1897 : La Danseuse de corde
  • 1897 : L'Amoureux dans le sac
  • 1897 : La Mort de Robespierre
  • 1897 : Mort de Marat
  • 1897 : L'Assassinat du duc de Guise
  • 1898 : Poursuite de cambrioleurs sur les toits
  • 1898 : Exécution de Jeanne d'Arc
  • 1898 : La Vie et la Passion de Jésus-Christ
  • 1902 : La Servante de bains indiscrète
  • 1902 : Le Jugement de Pâris
  • 1903 : Courage de mari
  • 1905 : L'Envers de théâtre
  • 1905 : Les Farces de Toto Gâte-Sauce
  • 1905 : Dix femmes pour un mari (coréalisation de Lucien Nonguet et Ferdinand Zecca)
  • 1906 : La Fête à Joséphine
  • 1906 : Les Débuts d'un chauffeur
  • 1906 : Le Billet de faveur
  • 1906 : Chiens contrebandiers
  • 1906 : Trois sous de poireaux
  • 1906 : Boireau déménage
  • 1906 : La Course à la perruque
  • 1906 : Voilà mon mari
  • 1907 : Les Mésaventures d'un cycliste myope
  • 1908 : Les Chiens ambulanciers
  • 1909 : Cache-toi dans l'armoire
  • 1910 : Hérodiade
  • 1910 : La Reconnaissance de l'Arabe
  • 1910 : La Fleur de mort (coréalisation de Victorin Jasset)
  • 1910 : Ginhara ou Fidèle jusqu'à la mort (coréalisation de Victorin Jasset)
  • 1910 : La Résurrection de Lazare
  • 1910 : Dans les ruines de Carthage (coréalisation de Victorin Jasset)
  • 1910 : L'Enseveli de Tebesa (coréalisation de Victorin Jasset)
  • 1922 : La Loupiote

Scénariste[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance à Paris 10e, du 25/12/1876, n°5820, avec mention du décès, Archives de Paris en ligne, V4E 3709, vue 31