Georges Glaeser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glaeser.
Georges Glaeser
Naissance
Décès (à 83 ans)
Nationalité Drapeau de France Français
Champs Mathématiques
Directeur de thèse Laurent Schwartz[1]
Renommé pour Théorème de Glaeser
Théorème de composition de Glaeser (en)

Compléments

Père : Léo Glaeser, frère : Henri Glaeser

Georges Glaeser, né le et mort en [2],[3], est un mathématicien français.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est en particulier l'auteur du théorème de Glaeser et du théorème de composition de Glaeser (en).

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le frère du cinéaste Henri Glaeser et le fils de l'avocat Léo Glaeser, une des sept victimes du cimetière de Rillieux en 1944. À ce titre, Georges Glaeser s'est beaucoup investi en tant que partie civile dans le procès de Paul Touvier.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Fonctions composées différentiables, 1963
  • Étude de quelques algèbres tayloriennes
  • Racine carrée d'une fonction différentiable
  • Une introduction à la didactique expérimentale des mathématiques

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Georges Glaeser » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Georges Glaeser sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. (notice BnF no FRBNF11905150)
  3. Bernier Gildas, La vie de Léo Glaeser : Mémoire de DEA à l'université des Sciences Humaines de Strasbourg, Strasbourg,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]