Georges Favey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Favey
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Georges Favey, né le à Pompaples et mort le à Lausanne, est un avocat et enseignant vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges-Henri Favey obtient sa licence en droit à Lausanne en 1870 et son brevet d'avocat en 1877.

Attaché, puis secrétaire, et enfin conseiller juridique de la Légation suisse à Paris (1872-1874), il est procureur de la République (Lausanne-Echallens-Yverdon-Grandson) de 1874 à 1886, avocat à Lausanne de 1877 à 1901, juge d'instruction fédéral entre 1880 et 1900, juge au TF de 1901 à 1919, et président du Tribunal fédéral pour de 1913 à 1914.

A l'Université de Lausanne, il est privat-docent (1878-1890), professeur ordinaire de droit pénal (1890-1901), puis chargé de cours de droit diplomatique (1901-1919). Il s'engage, aux côtés d'Eugène Rambert et d'autres collègues professeurs en faveur de la création d'une université vaudoise et pour l'affectation du legs de Gabriel de Rumine à la construction de bâtiments universitaires, Avis de quelques citoyens.

Membre de différentes associations, notamment des Belles-Lettres de Lausanne et Neuchâtel, de la Société d'histoire de la Suisse romande, de la Société d'histoire et d'archéologie du canton de Vaud (membre fondateur), de la Société suisse des juristes. Il collabore à diverses revues, comme le Journal des Tribunaux vaudois, la Revue d'histoire suisse, etc. Il est également collaborateur au Dictionnaire historique, géographique et statistiques du canton de Vaud.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]