Georges Contenau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Contenau
Description de cette image, également commentée ci-après

Sialk en 1934: assis de droite à gauche : Roman Ghirshman, Tania Ghirshman, Georges Contenau.

Naissance
Laon
Décès (à 86 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession


Georges Contenau, né le 9 avril 1877 à Laon et mort le 12 mars 1964 à Paris, est un historien et archéologue français, spécialiste majeur d'assyriologie et de l'histoire du Proche-Orient ancien et de ses religions.

Carrière[modifier | modifier le code]

Georges Contenau naît dans la famille d'un médecin parisien. Il se passionne dès l'adolescence pour l'orientalisme, mais son père souhaite qu'il se dirige vers la médecine. Georges Contenau poursuit donc des études de médecine et devient oto-rhino-laryngologue, puis stomatologue. Cependant il suit aussi des cours à l'École du Louvre et à l'École pratique des hautes études et découvre ainsi l'assyriologie, notamment grâce au révérend-père Scheil.

Georges Contenau est professeur à l'université de Bruxelles de 1932 à 1947. Il s'intéresse à la religion des Babyloniens et des Assyriens (La Civilisation assyro-babylonienne, Paris 1922), à leur vie quotidienne (1950) et à leur relation à la magie (1947) et aux pratiques divinatoires (1940). Son champ d'études s'étend également à la civilisation phénicienne (La Civilisation phénicienne, Paris 1926) aux Hittites et aux Hourrites (1948), et à ceux de Mitanni.

De 1927 à 1946, Georges Contenau est conservateur-en-chef des antiquités orientales au musée du Louvre[1]. Tout au long de sa carrière, il dirige nombre d'expéditions archéologiques, notamment à Suse (directeur général de la mission française de Suse, jusqu'en 1957), Sidon en 1914 et en 1920, Nahavand en 1931 et Kachan en 1934. De 1946 à 1957, il est directeur de la mission archéologique française en Iran. Il passe les vingt dernières années de sa vie dans la ville de Bâle.

Son Manuel d'archéologie orientale en quatre volumes (Paris, 1927-1947) est toujours considéré comme un ouvrage de référence.

Georges Contenau a dirigé la publication de l'Encyclopédie de l'archéologie orientale, de 1914 à 1957.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • L'Art de l'Asie occidentale ancienne, Paris, éd. G. van Oest, 1928
  • les civilisations des Hittites et des Mitanniens, Paris, 1934
  • La Civilisation d'Assur et de Babylone, Paris, 1937
  • La Médecine en Assyrie et en Babylonie, Paris, 1937, 2de éd. 1951
  • La Divination chez les Assyriens et les Babyloniens, 1940
  • La Vie quotidienne à Babylone et en Assyrie, Paris, 1950 (traduit en plusieurs langues)
  • Les religions de l'Orient ancien, 1957
  • Les civilisations anciennes du Proche-Orient, Paris, éd. Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 1960
  • (de) Liste des ouvrages de Contenau traduits en allemand

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dédié à Georges Contenau, Bruxelles, 1960, in Annuaire de l'Institut de Philologie et d'Histoire orientales et slaves, tome XV (1958-1960)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Georges Contenau", in Je m'appelle Byblos, Jean-Pierre Thiollet, H & D, 2005, p. 252.

Liens externes[modifier | modifier le code]