Georges Clauzade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Clauzade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
CavaillonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ferdinand Joseph Georges Alexandre ClauzadeVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
ClauzadeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Maître
Maurice Bouly de Lesdain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix de Coincy ()
Acharius Medal (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Georges Clauzade, né le 2 septembre 1914 à Marseille et décédé le 10 juillet 2002, est une botaniste et lichénologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son baccalauréat, il étudie à la faculté des sciences de Marseille. Il obtient un licence ès sciences naturelles et le Diplôme d’Étude Supérieur en Géologie. Il est reçu en 1937 à l’agrégation de sciences naturelles.

Il devient professeur de sciences naturelles au lycée d’Amiens de 1936 à 1939, puis à Marseille jusqu'en 1947. De 1947 à 1966, il enseigne au lycée d’Apt. En parallèle, il étude la botanique, en particulier la phytosociologie des lichens avec Maurice Bouly de Lesdain.

Reconnu pour son expertise, il obtient un détachement de quatre ans au CNRS pour travailler à plein temps en lichénologie. Il travaille avec Yves Rondon, à la faculté de pharmacie de Marseille. Durant ces quatre ans, il étudie des groupements lichéniques de Provence et rédige en collaboration avec Paul Ozenda, Les Lichens, étude biologique et flore illustrée, qui paraît en 1970[1].

Il termine sa carrière d'agrégé à l’école normale d’Avignon, de 1970 à 1975.

A partir de 1970, il forme de nombreux botanistes dont Juliette Asta, Claude Roux, ou Xavier Llimona à la lichénologie méditerranéenne.

Conscient des problèmes linguistiques, il prône l’usage de l’espéranto qu'il pratique tant à l’écrit qu’à l’oral. Il est le premier lichénologue à utiliser la langue internationale dans ses publications. En 2002, il participe à la révision du Plena ilustrita vortaro de Esperanto (dictionnaire illustré complet d’espéranto).

En 1985, il publie avec Claude Roux l'ouvrage Likenoj de okcidenta Eǔropo : ilustrita determinlibro (Lichens d'Europe occidentale: un livre de détermination illustré) puis en 1989 Nelikeniĝintaj fungoj likenloĝaj : ilustrita determinlibro (Champignons lichénicoles non lichénisés) avec Claude Roux et Paul Diederich.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

La Société botanique de France lui attribue le Prix de Coincy en 1974

En 2000, il reçoit le prix Acharius de l'Association internationale de Lichénologie (International Association for Lichenology) pour l'ensemble de son œuvre. Georges Clauzade a rédigé 53 articles et quatre livres, références pour les lichens du sud-ouest de l'Europe[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Ozenda et Georges Clauzade, « Les Lichens, étude biologique et flore illustrée », sur Notice BNF (consulté le )
  2. (en) Xavier Llimona, « Acharius Medallists Georges Clauzade » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Clauzade est l’abréviation botanique standard de Georges Clauzade.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI