Georges Chelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chelon.
Georges Chelon
Description de cette image, également commentée ci-après
Georges Chelon en concert
Informations générales
Naissance (75 ans)
Marseille, France
Activité principale Chanteur
Genre musical Chanson française
Instruments Guitare
Années actives Depuis 1965

Georges Chelon est un chanteur, auteur-compositeur-interprète, français, né à Marseille le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Chelon apparaît dans le paysage de la chanson française en 1965, en pleine vague yéyé, avec des chansons à texte, après avoir entamé ses études à l'Institut d'études politiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble). Il est remarqué par Pathé-Marconi lors d'un concours de chant radiodiffusé, ce qui lui permet d'enregistrer son premier 45 tours. Il réalise les premières parties d'artistes tels qu'Alain Barrière ou Salvatore Adamo, et se produit à Bobino en 1967. Dans les années 70, il adapte en français des chansons de Leonard Cohen.

Auteur de Père prodigue (titre autobiographique), Sampa, Morte saison, il reçoit le Prix de l'Académie Charles-Cros du disque français en 1966. Il est nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1985 et Chevalier de l'ordre national du Mérite en 2011. Après 40 ans de carrière d'auteur-compositeur-interprète et une trentaine d'albums originaux, il met en musique, entre 2004 et 2008, l'intégralité des Fleurs du mal de Baudelaire, parue en 7 CD.

En 2003, il publie un disque de chansons polissonnes, contenant des titres tels que "La salopette", "La métamorphose", "La coccinelle" et "La cloche du parking sonne".

Il participe en 2007/2008 à la seconde saison de la tournée Age Tendre et têtes de bois avec de nombreux artistes des années 1960 et 1970. Il revient en 2009/2010 pour la quatrième saison, puis en 2014 pour la tournée supplémentaire.

Il est l'auteur et compositeur de plus de 400 chansons. Après l'attentat contre Charlie Hebdo, il écrit notamment la chanson La Belle endormie rendant hommage aux victimes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Père prodigue
  • 1966 : 15-20 et plus...
  • 1968 : Tu sais
  • 1968 : Sampa
  • 1969 : Chelon 1969
  • 1970 : Vengeance
  • 1973 : Ouvrez les portes de la vie
  • 1975 : Si demain
  • 1977 : Commencer à revivre
  • 1979 : Tous les deux... comme hier
  • 1982 : Orange et citron
  • 1983 : Poète en l'an 2000
  • 1987 : Petit enfant de l'univers
  • 1989 : L'Enfant du Liban
  • 1990 : Chercheurs d'eau
  • 1991 : 2000 c'est demain
  • 1991 : Georges Chelon chante la Seine
  • 1994 : L'air de rien
  • 1995 : Le Cosmonaute
  • 1998 : On rêve, on rêve
  • 2000 : Les Portes de l'enfer
  • 2002 : Lettres ouvertes
  • 2003 : Chansons à part...
  • 2004 : Georges Chelon chante Les Fleurs du mal / Charles Baudelaire / Volume 1
  • 2005 : L'impasse
  • 2006 : Georges Chelon chante Les Fleurs du mal / Charles Baudelaire / Volume 2
  • 2008 : Georges Chelon chante Les Fleurs du mal / Charles Baudelaire / Volume 3
  • 2009 : Georges Chelon chante Les Fleurs du mal / Charles Baudelaire / Intégrale 7 CD
  • 2011 : C'est passé vite
  • 2012 : Chansons libertines
  • 2013 : Georges Chelon chante Brassens
  • 2014 : Au pays de Millet
  • 2015 : La belle Endormie (Charlie)
  • 2016 : Dans la cour de l'école
  • 2017 : On n'est pas tout seul

Albums en public[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Bobino 67
  • 1971 : Olympia 71
  • 1991 : En public
  • 1997 : Ballades en solitaire
  • 2008 : Olympia 2008 (parution en double CD et en DVD)
  • 2017 : Ma compilation (double CD, dont un en public)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Recueils de chansons :

  • 1992 Paroles de chanteur
  • 2001 Monde à l'envers
  • 2002 Au-dessus des nuages

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 5 avril 2015 portant promotion et nomination
  2. Le crime des innocents

Liens externes[modifier | modifier le code]