Georges Bellec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellec.
Georges Bellec
Frères Jacques, Pic, 1.jpg

Georges Bellec (à gauche) parmi les Frères Jacques en 1968.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
SenlisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation

Georges Bellec, né le à Saint-Nazaire et mort le à Senlis[1], est un chanteur français, membre des Frères Jacques (qui apparaissait vêtu d’un justaucorps jaune[2]).

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa jeunesse, Georges Bellec fait l'école des beaux-arts de Bordeaux[3], puis de Paris. Il adore le jazz (il rêvait de monter un quatuor vocal incluant des chorus de trompette, un peu à la manière des Mills Brothers et Louis Armstrong). Frère d'André Bellec (1914-2008), membre fondateur du groupe, il est le plus petit des quatre membres.

Peintre[modifier | modifier le code]

À partir de 1979, à la fin du groupe, il se distingue dans la peinture, expose à de nombreuses reprises et reçoit de nombreux prix. Le Bilan art Contemporain à New York lui remet la médaille de vermeil en 1986[4]. Ses œuvres figurent des collections particulières au Japon, en Suisse, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Canada et en France.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mort d'un chanteur des Frères Jacques », Le Figaro, 14 décembre 2012.
  2. « Les Frères Jacques », RFI, 8 mars 2005.
  3. « L'ancien Frère Jacques se souvient… », Le Parisien, 26 février 2005.
  4. Fiche de Georges Bellec sur Art actif.

Liens externes[modifier | modifier le code]