Georges Becker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Becker.
Ne doit pas être confondu avec Georges Becker (peintre).
Georges Becker
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Deuxième circonscription du Doubs
-
Georges Becker
Député
Deuxième circonscription du Doubs
-
Georges Becker
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
G.BeckerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Georges Becker, né le à Belfort et mort le à Montbéliard, est un mycologue français. Il a été aussi député du Doubs de 1958 à 1967.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille de commerçants, il fait ses études à Lyon, à la faculté des lettres et au conservatoire. En 1927, il commence une carrière de professeur de l'enseignement secondaire à Mirecourt. Il collaborera aussi au journal L'Est républicain.

En 1934, il est nommé au collège Cuvier à Montbéliard. En 1953, il soutient à l'université de Besançon une thèse intitulée Observations sur l'écologie des champignons supérieurs (publiée en 1956). Il sera président de la Société mycologique de France. Il a découvert l'Amanita Beckeri un champignon baptisé d'après lui.

Dès le début de la guerre, il s'engage dans la Résistance. Après la guerre, il enseigne à Altkirch jusqu’en 1958 où d’anciens amis le poussent à une carrière politique. C'est ainsi qu'il est élu député du Doubs de 1958 à 1967 sous l'étiquette UNR.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le livre des messages, Montbéliard, Billerey, 1941
  • Ulysse et Climène, contes en patois de Montbéliard, Montbéliard, 1949
  • La vie privée des champignons, préface de Roger Heim, Stock, 1952, réédité en 1975
  • La mycologie et ses corollaires : une philosophie des sciences naturelles, Paris, 1974
  • Les champignons savoureux et dangereux, Paris, 1978
  • Champignons de Franche-Comté : au fil des saisons, Ingersheim, 1980
  • Champignons, Paris, 1983
  • Plantes toxiques, illustrations de Zdenek Berger, Paris, 1984
  • Le gratin des champignons, en collaboration avec Roland Sabatier, Glénat, 1986
  • Regards, Belfort, Montbéliard, 1990
  • Les Minimes, Montbéliard, 1992

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Otto Schaefer, « Georges Becker », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 218-219 (ISBN 978-2846211901)

Liens externes[modifier | modifier le code]

G.Becker est l’abréviation botanique standard de Georges Becker.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI