Georges Barboteu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Barboteu, né à Alger le et décédé le à Paris, était un corniste et compositeur français.

Fils d'un professeur de cor au Conservatoire d'Alger, il commença lui-même à en jouer à l'âge de neuf ans, et remporta le premier prix à onze. Il rejoignit l'orchestre symphonique de la radio d'Alger à quatorze ans puis l'Orchestre national de France en 1948. Il entra au Conservatoire de Paris en 1950, dont il obtint le prix d'honneur la même année.

En 1951 il remporta le premier prix du Concours international d'exécution musicale de Genève. Il fut le corniste principal des Concerts Lamoureux puis à partir de 1969 de l'Orchestre de Paris. Il enseigna son instrument au Conservatoire de 1969 à 1989, et fonda le Quintette Ars Nova.

Il a laissé une discographie importante, enregistrant nombre de pages de musique de chambre et de musique concertante, allant du XVIIe siècle à l'époque contemporaine. Parmi ses enregistrements qui ont fait date dans l'histoire du disque, il faut citer le concerto pour cor de Michael Haydn, celui pour deux cors de Joseph Haydn, ainsi que le concerto en Ré de Télémann, tous enregistrés avec l'orchestre de chambre Jean-François Paillard. Il faut citer également le concerto de Weber qui cumule toutes les difficultés techniques pour le cor, enregistré avec Théodor Guschlbauer.

La plupart de ses enregistrements ont été réalisés par la firme Erato.

Il écrivit des livres d'étude du cor, mais composa également une quarantaine de pièces pour cor seul ou avec d'autres instruments qui ont souvent servi dans les examens du Conservatoire.

Liens externes[modifier | modifier le code]