Georges Audigier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Audigier
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Georges Audigier est un écrivain et homme politique français, né le à Rochefort-Montagne (Puy-de-Dôme) et décédé le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une carrière préfectorale commencé comme chef de cabinet du préfet d'Eure-et-Loir en 1889 et interrompue par une révocation de son poste de sous-préfet de Senlis (Oise) en 1899, il entame une carrière politique dans les rangs des républicains modérés.

Conseiller municipal de Senlis en 1900, il est élu député de l'Oise en 1902 et siège parmi les républicains progressistes.

Malgré une activité parlementaire assez intense, il subit le succès de la gauche aux élections de 1906 et perd son siège au profit du candidat radical.

Parallèlement à ses carrières, administratives et politique, Georges Audigier a publié des recueils de poèmes, sous son nom (depuis Les Rêveuses, en 1885 jusqu'à La ville au bois dormant, en 1912) ou sous le pseudonyme de Chateauvieux.

Il s'éloigne ensuite progressivement de la vie publique et meurt le à Paris.

Musique[modifier | modifier le code]

Camille Saint-Saëns, La Nuit, pour soprano, chœur de femme et orchestre, op. 114, texte de Georges Audigier

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Georges Audigier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]