Georges Aubert (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Aubert
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Georges Aubert (La Chaux-de-Fonds, - Genève, ) est un peintre et sculpteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aubert poursuit des études artistiques à La Chaux-de-Fonds puis s'inscrit à l'École des beaux-arts de Genève. Il termine sa formation par l'École des arts industriels de Paris. Après avoir voyagé, il fonde avec Le Corbusier les « Ateliers d'Art réunis » en 1909; il participe au décor du pavillon Hirsch de l'Observatoire cantonal de Neuchâtel[1]. Puis c'est à Lausanne qu'il crée une école d'art (l'atelier-école Aubert) avec les artistes Jacques Berger et Alberto Sartoris. Ses œuvres sont conservées dans différents musées suisses.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Helen Bieri Thomson (dir.), Une expérience Art nouveau, le Style sapin à La Chaux-de-Fonds, La Chaux-de-Fonds,
  • Claire Piguet, « L'Observatoire cantonal de Neuchâtel: une architecture et un ensemble décoratif », Revue historique neuchâteloise, nos 3-4 « Fragments de patrimoine neuchâtelois »,‎ , p. 307-329
  • Claire Piguet, « Entre ciel et terre: le pavillon Hirsch », L'Ermite herbu, Journal de l'Association des amis du Jardin botanique de l'Ermitage « Botanique et Art nouveau, de la plante vivante au décor d'apparat »,‎ , p. 98-11
  • Antoine Baudin, « Georges Aubert (peintre) », sur SIKART Dictionnaire sur l'art en Suisse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Piguet, « L'Observatoire cantonal de Neuchâtel: une architecture et un ensemble décoratif », Revue historique neuchâteloise, nos 3-4 « Fragments de patrimoine neuchâtelois »,‎ , p. 307-329