Georges (prénom)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georges.

Georges est un prénom masculin français d'origine grecque.

Étymologie et variantes[modifier | modifier le code]

Georges est un prénom issu du latin Georgius, lui-même du grec ancien Γεώργιος et signifiant « celui qui travaille à la terre ». Il a pour hypocoristique Georget (aujourd'hui utilisé comme nom de famille) et pour forme féminine répandue Georgette et moins fréquente Georgiane, Géorgie et Georgine.

La forme Georges du français moderne est une réfection savante à partir du latin Georgius (d'origine grecque), les formes populaires traditionnelles étant Joere, Geore, Jore, Jores, Jorres, variante Joris, Jory, Jorys, issues de la variante du latin vulgaire Georius. Ces anciennes formes ont été supplantées par la forme savante Georges à partir de la Renaissance. Les dérivés patronymiques fréquents Joret, Jouret, etc. sont basés sur les formes populaires traditionnelles.

En outre, le nom de saint Georges apparaît en toponymie française sous les formes dialectales suivantes : Saint-Geoire, Saint-Geoirs (Isère), Saint-Geours (Landes), Saint-Jeoire (Haute-Savoie), Saint-Jeure (Ardèche), Saint-Jeures (Haute-Loire), Saint-Joire (Meuse), Saint-Jores (Manche), Saint-Juéry (Aveyron, Lozère), Saint-Juire (Vendée), Saint-Jure (Moselle), Saint-Jurs (Basse-Alpes), Saint-Yorre (Allier)[1].

Il a pour formes étrangères masculines George (en anglais), Georgi, Georgio, Georgy, Giorgio, Jerzy, Jo, Jordi, Jordy, Jorg, Jorge, Jürgen, Yuri et pour formes féminines étrangères Georgia, Georgiana, Georgina[2].

Variantes linguistiques[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 600b
  2. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse, , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 267.