Georges-Guillaume de Brandebourg-Bayreuth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges-Guillaume de Brandebourg-Bayreuth
Georg Wilhelm Brandenburg-Bayreuth um 1720 001.JPG
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Stadtkirche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Georg Wilhelm von Brandenburg-BayreuthVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Religion
Grade militaire
CoA.Brand-Bayreuth.png
blason

Georges-Guillaume (, Bayreuth, Bayreuth) est margrave de Brandebourg-Bayreuth de 1712 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges-Guillaume est le fils aîné du margrave Christian-Ernest de Brandebourg-Bayreuth et de sa deuxième femme Sophie-Louise de Wurtemberg.

Dans sa jeunesse, il fonde le faubourg Saint-Georges (aujourd'hui un quartier de Bayreuth) dans un style baroque. Le , il crée l'Ordre de l'Aigle rouge. Peu passionné par les études, il suit une carrière militaire qui le voit prendre part à de nombreuses batailles. Un tir de mousquet près de Landau lui cause une blessure sérieuse qui ne guérit jamais vraiment.

Passionné de chasse, il fait construire les pavillons de chasse de Hammerkaiser et de Thiergaten. Il ordonne la construction du château de l'Ermitage à Bayreuth (1715-1719).

Il ne laisse pas de fils. Son cousin Georges-Frédéric-Charles lui succède à la tête de la principauté de Bayreuth.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le , Georges-Guillaume de Brandebourg-Bayreuth épouse à Leipzig Sophie de Saxe-Weissenfels (1684-1752), fille du duc Jean-Adolphe Ier de Saxe-Weissenfels. Cinq enfants sont nés de cette union, dont quatre morts en bas âge :

  • Christiane () ;
  • Eberhardine () ;
  • Christian () ;
  • Christian () ;
  • François (né et mort le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :