Georges-Frédéric Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer.
Ne doit pas être confondu avec Georges-Frédéric, baron von Eppinghoven.
Georges-Frédéric Meyer
Georges Frédéric Meyer-Les Bergers.jpg
Les bergers
Naissance
Décès
Activité
Portrait de Jean-Jacques Rousseau, en pied, tenant à la main un bouquet de fleurs

Georges-Frédéric Meyer (ou Mayer), né à Strasbourg en 1735 et décédé à Ermenonville en 1779, est un artiste-peintre alsacien. Outre des scènes de genre et des paysages, on lui doit un portrait de Jean-Jacques Rousseau herborisant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stèle dans le parc Jean-Jacques-Rousseau d'Ermenonville

Il est inhumé à Ermenonville où il passa les dernières années de sa vie. Sa tombe se trouve dans le Parc Jean-Jacques-Rousseau, là où le philosophe – dont les restes seront transférés au Panthéon par la suite – avait lui-même été enterré l'année précédente. Le monument porte l'inscription suivante[1] en allemand :

« Hier liegt George-Friederich Mayer, aus Straßburg geburtig, er war ein geschickter mahler und ein redlicher mann. »

(Ci-gît George-Friederich Mayer, né à Strasbourg, c'était un peintre habile et un honnête homme).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Promenade ou Itinéraire des jardins d'Ermenonville, par S.-C.-X.-L. de Girardin, Mérigot père, Paris, 1788, p. 28 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Lotz et François Joseph Fuchs (dir.), Artistes-peintres alsaciens décédés avant 1800 : Avec un complément concernant des artistes-peintres alsaciens ayant œuvré après 1800, Printek, 1994 (ISBN 978-2950899804)
  • Marie-Anne Pirez, Marie-Hélène Trouvelot (et al.), Les Meyer, coll. Les Dictionnaires patronymiques, 1994 (2e éd.), p. 82 (ISBN 2-909530-44-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :