George Washington Carver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

George Washington Carver
Carver1web.jpg
George Washington Carver dans son laboratoire.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Tuskegee University Campus Cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
CarverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Parentèle
Moses Carver (en) (père d'accueil)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Esclave (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Parti politique
Distinctions
signature de George Washington Carver
signature

George Washington Carver né en probablement en 1861 dans la condition d'esclave dans une plantation proche de Diamond Grove dans le Missouri et mort le à Tuskegee dans l'Alabama, est un botaniste, agronome et inventeur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Formation[modifier | modifier le code]

G. W. Carver naît esclave au début des années 1860, on retient faute de pièce d'état civil l'année 1861 de façon prudente, d'autres sources citent 1864 ou 1865. Il est le fils d'une esclave Mary et d'un père inconnu appartenant à Moses et Susan Carver qui possède également ses parents et son frère James[1],[2],[3]. Son père hypothétique meurt dans un accident lorsqu'il était encore en bas âge. Sa mère et lui sont enlevés par des voleurs confédérés pour les revendre à leur profit[4]. Carver charge John Bentley de les retrouver. Lorsqu'il les retrouve, la mère de George, Mary, a déjà été revendue et George est moribond. Bentley le ramène à son propriétaire qui le récompense par sa meilleure pouliche. Mais George développe une maladie respiratoire chronique dont il souffrira toute sa vie. Du fait de sa faible constitution, George ne pouvant pas travailler dans les champs, il passe alors son temps à parcourir la campagne et à dessiner les plantes sauvages. La connaissance qu'il acquiert des végétaux lui vaut une certaine réputation et les voisins de son propriétaire le dénomment le docteur des plantes.

Un jour, un de ses voisins l'appelle à son aide. Après avoir résolu le problème, George entre dans la cuisine de l'agriculteur afin d'attendre sa récompense. Il découvre alors au mur quelque chose qu'il n'avait jamais vu : des peintures de fleurs. Il décide alors de devenir autant un artiste qu'un botaniste.

Après l'abolition de l'esclavage, Carver et sa femme adoptent George et son frère. Ils encouragent le jeune garçon à poursuivre sa formation intellectuelle. Quand George atteint douze ans, il décide de quitter les Carver à leur grand désespoir. Il décide de prendre en charge son éducation et sa première destination est une école située dans une autre ville. Mais lorsqu'il l'atteint, celle-ci est fermée pour la nuit. À la rue, il dort dans une grange voisine. Le matin suivant, il décide de rencontrer une femme qui a une pièce à louer. Il se présente comme Carver's George (le George de Carver), nom qu'il a porté toute sa vie, cette femme lui répond alors qu'il s'appellera dorénavant George Carver. Elle lui offre également un marché : il sera payé pour faire la cuisine pour la famille et il aura le droit d'aller à l'école. Dormant sur les marches du porche de la maison, il économise de l'argent pour pouvoir acheter une cabane. Mais il quitte brutalement la ville après le lynchage d'un noir. Cet événement le marquera toute sa vie.

Il obtient un diplôme dans une école secondaire de Minneapolis (Kansas). En 1887, il est admis au Simpson College (en) à Indianola (Iowa). Il excelle en art et en musique. Le père de sa professeur d'art, Etta Budd, directeur du département d'horticulture de l'Iowa State College, découvre les talents en horticulture de Carver. Etta Budd, ayant conscience des difficultés que peut rencontrer un artiste afro-américain, le convainc de poursuivre une carrière plus pragmatique en agronomie. Il devient, en 1891, le premier Noir américain à entrer à l'Iowa State College of Agriculture and Mechanic Arts, aujourd'hui connu comme l'université d'État d'Iowa.

Pour éviter d'être confondu avec un autre George Carver qui se trouve dans sa classe, il commence à utiliser le nom de George Washington Carver. Courageux et déterminé, Carver s'implique bientôt dans tous les aspects de la vie du campus. Il dirige ainsi le club de débat de l'école. Il travaille aussi à la cantine et comme entraîneur sportif. Il obtient le rang de capitaine, le plus haut rang scolaire dans le régiment du campus. Ses poèmes sont publiés dans le journal de l'école et deux de ses peintures sont exposées à l'exposition mondiale de Chicago de 1893.

À côté de son intérêt marqué pour la musique et l'art, Carver excelle également en botanique et en horticulture. Ses professeurs Joseph Budd et Louis Pammel l'encouragent à poursuivre ses études après l'obtention de son baccalauréat universitaire (licence) en 1894. Grâce à sa grande connaissance de la culture des végétaux, Carver est embauché par la faculté, devenant le premier Noir américain membre d'une université dans l'Iowa.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Durant les deux années suivantes, comme assistant botaniste à la station expérimentale de l'école, Carver développe ses compétences scientifiques en pathologie végétale. Il publie plusieurs articles qui le font connaître à la communauté scientifique. En 1896, il termine sa maîtrise.

En 1896, Carver est embauché par le Tuskegee Institute en Alabama à la demande de Booker T. Washington (1856-1915) et qui est spécialisé en botanique. Il devient directeur de recherche.

Il intervient notamment auprès des fermiers du sud des États-Unis, région où la culture répétée du coton a épuisé les sols. Il préconise l'utilisation d'un complément azoté avec la culture de légumineuses, comme les arachides. Ainsi, la récolte de coton est améliorée et les nouvelles cultures permettent d'améliorer les revenus des agriculteurs. Il développe un système de formation agricole en Alabama ainsi qu'un laboratoire de recherche.

Pour améliorer la commercialisation de ces nouvelles cultures, Carver diversifie leurs usages ; ainsi l'arachide connaît 300 utilisations différentes, allant de la colle à l'encre d'imprimerie, mais il n'est pas l'inventeur du beurre de cacahuètes contrairement à ce que rapporte une légende. De même, il s'intéresse à l'utilisation de la patate douce et de la noix de pécan.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Carver décède le des suite d'une chute dans un escalier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • How to grow the peanut : and 105 ways of preparing it for human consumption, Tuskegee Normal and Industrial Institute, , 34 p. (lire en ligne),

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Même si les travaux agronomiques de Carver ne sont pas très connus, il est l'un des Noirs américains les plus célèbres des États-Unis. Il rencontre Theodore Roosevelt à l'occasion des funérailles de Booker T. Washington en 1915. Les producteurs d'arachide le chargent de représenter leurs intérêts devant le Congrès américain.

Il est pris comme symbole par diverses organisations luttant contre la ségrégation. Franklin D. Roosevelt donne 30 000 dollars pour la construction d'un monument national afin d'honorer l'apport de George Washington Carver à la nation et au monde.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Il apparaît sur un timbre-poste émis par les États-Unis en 1947 puis en 1998. Il est aussi figuré sur une pièce de monnaie commémorative d'un demi-dollar en 1953. Un sous-marin, le USS George Washington Carver (SSBN-656) lui est dédié.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en-US) David R. Collins & Joe Van Seversen, George Washington Carver : man's slave becomes God's scientist, Mott Media, , 148 p. (ISBN 9780915134991, lire en ligne),
  • (en-US) Gene Adair, George Washington Carver, Chelsea House Publications, , 120 p. (ISBN 9781555465773, lire en ligne),
  • (en-US) Otha Richard Sullivan & James Haskins, African American Inventors, Wiley, , 184 p. (ISBN 9780471148043, lire en ligne), p. 63-69,
  • (en-US) Cheryl Harness, The Groundbreaking, Chance-Taking Life of George Washington Carver and Science and Invention in America, National Geographic Children's Books, , 152 p. (ISBN 9781426301964, lire en ligne),
  • (en-US) Jeff Young, Inspiring African-American Inventors: 9 Extraordinary Lives, Enslow Publishers, , 136 p. (ISBN 9781598450804, lire en ligne), p. 46-59,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « George Washington Carver | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 7 juillet 2020)
  2. (en-US) « George Washington Carver », sur Encyclopedia of Alabama (consulté le 7 juillet 2020)
  3. (en-US) History com Editors, « George Washington Carver », sur HISTORY (consulté le 7 juillet 2020)
  4. (en-US) « George Washington Carver | Biography & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 7 juillet 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carver est l’abréviation botanique standard de George Washington Carver.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI