George Wallington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wallington.

George Wallington (né Giacinto Figlia le à Palerme en Sicile[1], mort le à Cape Coral en Floride ou à New York[1]) est un pianiste américain de bebop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Sicile, il a vécu dès sa première année à New York, initié par son père qui était chanteur classique. Il commence très jeune le piano, et adolescent, il fréquente les clubs de jazz New Yorkais[2].

Entre 1943 et 1953, il a joué notamment avec Dizzy Gillespie, Joe Marsala, Charlie Parker, Serge Chaloff, Allan Eager, Kai Winding, Terry Gibbs, Brew Moore, Al Cohn, Gerry Mulligan, Zoot Sims, Red Rodney, et Lionel Hampton, et a enregistré plusieurs albums. Entre 1954 et 1960 il a participé à plusieurs formations à New York avec Donald Byrd, Jackie McLean, et Phil Woods.

Albums[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • The George Wallington Trio (Savoy, 1949–51) avec Kai Winding, Gerry Mulligan, Max Roach
  • The George Wallingon Trios (OJC, 192-53) avec Charles Mingus, Oscar Pettiford, Max Roach, Curly Russell
  • Trios (RCA Vogue, 1954) avec Pierre Michelot
  • Live At The Café Bohemia (OJC, 1955) avec Donald Byrd, Jackie McLean
  • Jazz For The Carriage Trade (OJC, 1956) avec Phil Woods
  • The New York Scene (OJC, 1957)
  • Jazz At Hotchkiss (Savoy, 1957) avec Donald Byrd, Phil Woods
  • The Prestidigitator (East West, 1958) avec J. R. Monterose
  • The Pleasure Of A Jazz Inspiration (VSOP, 1985) piano solo

En tant qu'invité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.allmusic.com/artist/p7765/biography
  2. Musiciens de jazz new-yorkais: les hard boppers, Roland Guillon, 2003 (ISBN 9782747539708)