George Turner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turner.
George Turner

George Turner, né le et mort le , est un agriculteur et peintre paysagiste britannique surnommé "Derbyshire's John Constable" (le John Constable du Derbyshire).

Biographie[modifier | modifier le code]

A quiet scene in South Derbyshire, 1885.
Shepherd and Flock by the Trent

Turner est né à Cromford dans le Derbyshire en Angleterre, et déménagea ensuite à Derby avec sa famille. Très tôt il développa un talent pour la musique et l'art, encouragé par son père Thomas Turner, qui, bien que tailleur de profession, était aussi un passionné d'art. La formation de Turner est essentiellement autodidacte et sa passion le conduit à devenir peintre professionnel et professeur d'art.

Turner vécut dans le Derbyshire toute sa vie. En 1865, il épousa Eliza Lakin (1837-1900), devenant ainsi agriculteur à temps-partiel à Walnut farm à Barrow upon Trent. George et Eliza eurent quatre enfants : William Lakin Turner (1867-1929), Mary Turner (épouse Chamberlain, puis Woore) (1868-1937), Florence Palmer Turner (1869-1955) et Percy Reed Turner (1871-1936). Il eut plusieurs élèves brillants tels que David Payne et Louis Bosworth Hurt[1]

Après la mort d'Eliza en 1900, il déménagea à Kirk Ireton et épousa l'artiste Kate Stevens Smith (1871-1964). Ils s'installèrent dans une maison à Idridgehay où il mourut en 1910. Son fils William Lakin Turner devint lui aussi un peintre paysagiste de renom[2].

Turner travailla à la peinture à l'huile et peignit des scènes bucoliques du Derbyshire pour la plupart. Il laisse un héritage important de centaines de tableaux représentant la campagne anglaise avant l'arrivée de la mécanisation, l'automobile, et l'étalement urbain. Ses œuvres ont été exposées à Nottingham et Birmingham. Turner fut membre du comité d'art du Derby Museum and Art Gallery et les tableaux de son fils William et de lui-même[2] se trouvent dans la collection de la ville[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « George Turner, British (1843-1910) », Langham Gallery (consulté le 20 juillet 2011)
  2. a et b William Lakin Turner
  3. (en) « George Turner » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Burlington Art. Consulté le 22 janvier 2011

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « George Turner » (voir la liste des auteurs)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Long, Frederick J. George Turner the Derbyshire Artist, 1841-1910 (1995)

Liens externes[modifier | modifier le code]



Sur les autres projets Wikimedia :