George Stowers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Stowers
Description de l'image George Stowers 2011.jpg.
Fiche d'identité
Naissance
à Apia (Samoa)
Taille 1,88 m
Position troisième ligne centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-2002
 ????-2002
2002-2009
2009-
Counties Manukau
Waikato Chiefs
Kobelco Steelers
London Irish
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2008
2001-
Free Use Pacific Islanders flag.png Pacific Islanders
Drapeau : Samoa Samoa
1 (0)
20 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 6 décembre 2010.

George J. Stowers, né le à Apia, est un joueur de rugby à XV samoan évoluant au poste de troisième ligne centre dans l'effectif des London Irish et avec l'équipe des Samoa de rugby à XV.

Carrière[modifier | modifier le code]

George Stowers naît à Apia dans les Samoa et va au St Joseph's College où il joue au rugby. Puis, il part pour Auckland où il poursuit sa scolarité au Wesley College et continue à pratiquer le rugby[1]. Puis, il intègre l'équipe provinciale de Counties Manukau pour disputer le National Provincial Championship. Il rejoint également la franchise des Waikato Chiefs pour disputer le Super 12[1]. En 2001, il obtient sa première cape lors du test match contre l'Irlande le 11 novembre. En 2002, il part au Japon et rejoint le club des Kobelco Steelers avec qui il reste sept années. Il retrouve alors la sélection nationale en 2008 après sept ans d'absence. En 2009, il quitte le Japon et signe un contrat de deux ans avec le club anglais des London Irish.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • 20 sélections avec les Samoa
  • 10 points (2 essais)
  • 1 sélection avec les Pacific Islanders

Palmarès[modifier | modifier le code]

Style[modifier | modifier le code]

C'est un joueur puissant, qui arrive souvent à trouver des brèches dans la défense adverse[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « George Stowers », sur www.london-irish.com, London Irish (consulté le 6 décembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]