George James Allman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
George James Allman
George James Allman.JPG
George James Allman
Fonction
Président
Linnean Society of London
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Parkstone (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
G.J.AllmanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Trinity College
Université de Dublin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Dublin (en), université d'ÉdimbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Domaines
Histoire naturelle, Histoire naturelle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinctions
Exemple d'illustration réalisée par G.J Allman : Colonie de Cristatella mucedo et son statoblaste, publiée dans une monographie consacrée aux Phylactolaemata parue en 1856[1]

George James Allman (1812), était un éminent naturaliste irlandais, professeur émérite d'histoire naturelle à Édimbourg, botaniste et spécialiste des Hydrozoa gymnoblastiques.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Allman est né à Cork en Irlande et a commencé sa scolarité à la Royal Academical Institution de Belfast. Il a commencé des études de droit, puis a abandonné le droit pour les sciences naturelles.

En 1843, il obtient son diplôme de médecine à Dublin. Il est ensuite nommé professeur de botanique dans la même université, successeur de son homonyme William Allman (1776-1846). Il conserva cet emploi pendant un douzaine d'années, jusqu'à son départ pour Édimbourg en tant que professeur d'histoire naturelle. Il y resta jusqu'en 1870, quand des raisons de santé le firent renoncer à son professorat et se retirer dans le Dorset, où il se consacra à son passe-temps favori, l'horticulture.

Œuvre écrite[modifier | modifier le code]

Il a écrit de nombreux articles scientifiques.

Son travail majeur porte sur les Hydrozoa gymnoblastiques, sur lesquels il publia en 1871-1872, grâce à la Ray Society, une monographie exhaustive, fondée en grande partie sur ses propres recherches et illustrée par ses propres dessins. La biologie lui doit aussi plusieurs termes, comme endoderme et ectoderme pour les deux couches cellulaires de la surface des Coelenterata.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est élu membre de la Royal Society en 1854, et reçoit une médaille royale en 1873.

Il est président de la société linnéenne de Londres de 1874 à 1881, et a présidé en 1879 la rencontre à Sheffield de la British Association.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allman (1856) A monograph of the fresh-water polyzoa including all the known species, both British and foreign

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

G.J.Allman est l’abréviation botanique standard de George James Allman.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI