George J. McMillin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

George J. McMillin
George J. McMillin
George McMillin

Naissance
Youngstown (Ohio)
Décès (à 93 ans)
Los Angeles, Californie
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Seal of the United States Department of the Navy.svg US Navy
Grade US-O7 insignia.svg Contre-amiral (lower half)
Années de service 1907-1949
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Invasion de Guam (1941)

George J. McMillin était un amiral de la Marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en Ohio[1],[2]. Il entre à l'Académie navale d'Annapolis en 1907 et en sort diplômé en 1911[2].

Il débute comme enseigne sur l'USS Delaware (BB-28)[3].

En mars 1919 il est transféré sur l'USS New Mexico (BB-40)[2].

En 1938, il est officier sur l'USS Idaho (BB-42) puis il est commandant du USS Medusa (AR-1)[1].

En 1940, il devient gouverneur naval sur l'île de Guam[4].

Il défend l'île durant l'Invasion de Guam (1941) mais doit se rendre à l'armée japonaise le 10 décembre 1941[5].

Il est fait prisonnier par l'armée japonaise et est envoyé à Taiwan[1].

Il est détenu jusqu'au 20 août 1945 lorsque l'armée soviétique le libère[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Capt. McMillin Writes He Health is 'Splendid' », The Vindicator, Youngstown, Ohio,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  2. a b et c (en) « Japanese Fishing Vessel Wrecked on Guam in Area Closed to Aliens; 24 of Crew Saved », The New York Times,‎ , p. 12
  3. (en) Register of the Commissioned and Warrant Officers of the United States Navy and Marine Corps, vol. 1915, Washington, D.C., United States Government Printing Office, (lire en ligne), p. 60
  4. (en) « Naval Era Governors of Guam », Guam, University of Guam, (consulté le 4 avril 2011)
  5. (en) Tony Palomo et Katherine Aguon, « WWII: From Occupation to Liberation », Guam, University of Guam, (consulté le 25 mai 2011)
  6. (en) Paul Carano, « Surrender of Guam to the Japanese », University of Guam, Guam, vol. 2, nos 2-3,‎ april–september 1972, p. 9–25 (lire en ligne)