George Galloway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galloway (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

George Galloway
George Galloway 2007-02-24.jpg

George Galloway

Fonctions
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Bradford West
-
Marsha Singh (en)
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Bethnal Green and Bow
-
Oona King (en)
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Glasgow Kelvin (en)
-
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Glasgow Hillhead (en)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
DundeeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme politique, chroniqueur de presse, écrivain politique, animateur de radioVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Parti du respect (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
50e Parlement du Royaume-Uni (d), 53e Parlement du Royaume-Uni (d), 54e Parlement du Royaume-Uni (d), 52e Parlement du Royaume-Uni (d), 51e Parlement du Royaume-Uni (d), 55e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

George Galloway né à Dundee le est un homme politique britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

George Galloway est né à Dundee, en Écosse, en 1954. Il rejoint le Parti travailliste à l'âge de treize ans. Il travaille dans une usine de pneus[1].

En 1987, après un voyage à Beyrouth, il choisit de consacrer sa carrière à défendre la Palestine et le monde arabe[1].

Il est élu aux élections législatives de la même année député à la Chambre des communes dans la circonscription de Glasgow Hillhead. Il est réélu aux élections de 1997, et à celles de 2001 dans la nouvelle circonscription de Glasgow Kelvin[1].

En 2003, il s'oppose à la guerre en Irak à laquelle participe le Royaume-Uni, gouverné par le travailliste Tony Blair, et prend la présidence de l'association Stop the War Coalition. Il est exclu du Parti travailliste[1].

Aux élections générales britanniques de 2005, il est le seul député à la Chambre des communes du parti RESPECT The Unity Coalition, élu à Tower Hamlets dans la banlieue est de Londres.

Il s'oppose à la guerre au Liban en juillet 2006 entre Israël et le Hezbollah.

Il anime une émission de radio régulière, et participe en janvier 2006 à l'émission de télé-réalité Celebrity Big Brother 4[2] avec Pete Burns, Dennis Rodman et Traci Bingham.

Il est également un fervent défenseur du régime castriste et considère Fidel Castro comme le personnage politique vivant qu'il admire le plus. En novembre 2007, avec d'autres membres dirigeants de RESPECT, il refuse de participer au congrès national de son parti et organise un rassemblement d'un nouveau regroupement, RESPECT Renewal[3] devenu par la suite le Parti du respect.

Les élections législatives britanniques de 2010 voient sa défaite : George Galloway, unique député sortant du Parti du Respect, se présente dans une autre circonscription travailliste (Poplar and Limehouse) mais n'arrive qu'en troisième position avec 17,5 % des voix ; dans sa circonscription précédente (Bethnal Green and Bow), le candidat du Parti du respect, Abjol Miah, arrive également en troisième position avec seulement 16,8 % des voix, la travailliste Rushanara Ali reprenant le siège.

Il est élu député à la Chambre des communes lors de l'élection partielle de mars 2012. Il obtient 56 % des suffrages face au candidat du Parti travailliste Imran Hussain[1]. Il a perdu son siège à Naseem Shah lors de l'élection du 8 mai 2015.

Il soutient, en particulier, la thèse qui veut que, jusque la création d'Israël, les meilleurs protecteurs des juifs, étaient les musulmans. Il prétend également que la Grande-Bretagne n'avait aucun droit de donner aux juifs, un territoire qui n'appartenait pas aux anglais[4].

Ses participations aux convois « Viva Palestina »[modifier | modifier le code]

  • 14 février au 9 mars 2009[5]: juste après l'attaque israélienne contre Gaza (décembre 2008 - janvier 2009[6]), et en raison du lourd bilan humain provoqué par Israël, un certain nombre de citoyens européens ont organisé un convoi d’aide humanitaire pour la population de Gaza . Le convoi avait juste pour but de briser le blocus maritime israélien sur Gaza.
  • Juillet 2009: En avril 2009, George Galloway a annoncé l'organisation d'un deuxième convoi depuis les États-Unis en compagnie du pacifiste et ancien combattant du Viêt Nam, Ron Kovic[7].
  • Décembre 2009 / Janvier 2010 : à la tête du convoi « Viva Palestina »[8], lui et les 500 membres du convoi sont contraints de négocier avec les autorités égyptiennes pendant plusieurs jours, pour pouvoir enfin passer la frontière avec Gaza le 6 janvier 2010[9]. Le 8 janvier 2010, Georges Galloway a été déclaré persona non grata par les autorités égyptiennes. « Vingt-cinq policiers (...) nous ont conduits directement à l'aéroport (...) et au moment de me mettre dans l'avion un représentant du ministère des Affaires étrangères m'a dit que j'étais persona non grata en Égypte », a-t-il expliqué sur la chaîne SkyNews[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « La victoire de George Galloway, député pro-palestinien, bouscule la politique britannique », Le Monde, 2 avril 2012.
  2. http://lci.tf1.fr/monde/2006-01/depute-britannique-dans-celebrity-big-brother-4899206.html
  3. http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=502
  4. https://www.youtube.com/watch?v=7m4ZwmTa-_0
  5. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/14/01011-20090214FILWWW00589-convoi-humanitaire-anglais-pour-gaza.php
  6. Guerre de Gaza de 2008-2009
  7. http://www.youtube.com/watch?v=soXQ5YjoxDk
  8. http://www.vivapalestina.org/francais.htm
  9. http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7876
  10. AFP
  11. http://www.youtube.com/watch?v=M_HwTIf2ynI

Liens externes[modifier | modifier le code]