George Edmund Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

George Edmund Street
Image illustrative de l’article George Edmund Street
Présentation
Naissance
Woodford, Essex
Décès
Londres
Nationalité Britannique
Mouvement Style néo-gothique
Activités Architecte
Ses élèves Philip Webb
Œuvre
Réalisations Cour royale de justice
Distinctions Médaille d'or royale pour l'architecture (1874)
Entourage familial
Père Thomas Street
Mère Mary Anne Millington

George Edmund Street, né le et mort le , est un architecte anglais de l'époque victorienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé auprès d'Owen Browne Carter puis de George Gilbert Scott, il s'installe à son compte en 1849 à Londres. Nommé architecte du Diocèse d'Oxford en novembre 1850, il s'installe à Wantage. En 1852, il déménage pour Oxford où il construit et restaure plusieurs églises. De retour à Londres en 1855, il concourt sur plusieurs projets, dont celui de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille de Lille, qui n'aboutissent pas. Figure emblématique du style néo-gothique, il réalise et restaure toutefois de très nombreuses églises (comme l'Église Sainte-Marguerite de Leicester) et bâtiments religieux jusqu'à la fin de sa carrière[1]. Il est aussi l'auteur de la Cour royale de justice à Londres, inaugurée le 4 décembre 1882, après son décès.

Admis à la Royal Academy en 1866, George Edmund Street a été président du Royal Institute of British Architects. Il reçoit la Médaille d'or royale pour l'architecture en 1874 et la légion d'honneur en 1878[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. George Edmund Street (1824-1881): An Overview, sur www.victorianweb.org
  2. George Edmund Street, sur www.scottisharchitects.org.uk

Sur les autres projets Wikimedia :