George Don

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
George Don
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
G.DonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
George Don (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Domaine
Distinction

George Don est un botaniste écossais, né le à Doo Hillock, Forfarshire et mort le à Kensington, Londres. C'est le frère du botaniste David Don (1799-1841).

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, nommé aussi George Don, dirige le Jardin botanique d'Édimbourg en 1802[1].

Il commence à travailler, en 1816, dans les jardins de Chelsea. En 1821, il part au Brésil, dans les Caraïbes et au Sierra Leone afin de collecter des spécimens pour le compte de la Royal Horticultural Society. La plupart de ses découvertes furent décrites et publiées par Joseph Sabine (1770-1837), Don publiant la description de quelques nouvelles espèces du Sierra Leone.

L'œuvre principale de Don est constituée des quatre volumes d’A General System of Gardening and Botany, qui paraît entre 1832 et 1838. Il révise aussi le premier supplément de l’Encyclopaedia of Plants de John Claudius Loudon (1783-1843) et réalise un arrangement suivant les règles de la nomenclature linnéenne d'un autre ouvrage de Loudon, l’Hortus Britannicus. Il est aussi l'auteur d'une monographie sur le genre Allium et d'une révision du genre Combretum.

Parmi les plantes décrites par George Don, il faut citer :

George Don meurt à Kensington, Londres, le [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Oxford Dictionary of National Biography », (DOI 10.1093/ref:odnb/7792), ref:odnb/7792

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

G.Don est l’abréviation botanique standard de George Don.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI