George Daniels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Daniels
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Île de ManVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Horloger, essayisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Site web
Distinction

George Daniels (né le , mort le [1]) est un horloger autodidacte[2] anglais de génie, inventeur de l'échappement coaxial (en).

Grand spécialiste d'Abraham Louis Breguet, George Daniels est un des rares horlogers capables de fabriquer de A à Z une montre à complications complète, y compris le boîtier et le cadran. Il est un ancien Master of the Clockmakers' Company de Londres et a été récompensé par leur Médaille d'or, un rare honneur. Il a construit sa première montre, une montre de poche à tourbillon avec échappement à détente pivotée en 1969. Une trentaine de pièces compliquées suivront[3].

Depuis son apparition en 1999, l'échappement coaxial (en anglais, co-axial escapement) est désormais presque systématiquement utilisé par la marque horlogère suisse Omega qui en a soutenu le développement.

Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages techniques consacrés à l'horlogerie. Certains d'entre eux ont été traduits en français. Daniels donne d'ailleurs une description minutieuse de son échappement dans son ouvrage La Montre[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Breaking News: George Daniels, Master Watchmaker, Has Died
  2. Mécanicien de profession, George Daniels s'intéressa à la réparation de montres pour financer sa passion pour les vieilles voitures.
  3. Marco Richon, Omega. Voyage à travers le Temps, p. 204
  4. La Montre, chapitre Échappement Daniels co-axial à double roue, p. 240 et suivantes

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]