George Condo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
George Condo
Image dans Infobox.
George Condo
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Chelmsford High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Représenté par
Xavier Hufkens (en), Sprüth Magers (en), Skarstedt Gallery (d), Artists Rights Society, Skarstedt Gallery (d), Hauser & Wirth (en), galerie Almine Rech (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Mouvement

George Condo, né le à Concord (New Hampshire), est un peintre américain des États-Unis.

George Condo vit et travaille à New York. Son œuvre est principalement constitué de portraits, dans lesquels il explore et interprète les innombrables modèles et références de ce genre traditionnel de l'histoire de l'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Interconnection[1]
  • 2001 : Terrorism on Sept. 11, 2001, à la Kunsthalle de Bielefeld
  • 2004 : The Orgy
  • 2005 :
    • Maja Desnuda
    • Jean Louis' Mind
  • 2006 :
  • 2007 :
    • God
    • Jesus
  • 2008 :
    • Woman and Man
    • The Bird Brain of Alcatraz
    • The Optimist[1]
    • The Quiet Thinker[1]
    • The Scoundrel[1]
    • The Lunatic[1]
    • The Dreamer[1]
    • The Prisoner[1]
    • The Fresh Prince of Bel Air[1]
    • Middle Aged Vampire[1]
    • Abstract Portrait Composition[1]
    • The Renegade[1]
    • Rusty Skupper[1]
    • The Trashman[1]
    • The Psychotic Midwife[1]
    • Today I Feel like a Philip Guston Painting[1]
    • The Estranged Couple, sculpture[1]
  • 2008-2009 :
    • Blue Rodrigo[1]
    • Linear Composition[1]
    • The Knight of Day[1]
    • The Aristocrat[1]
    • Portrait of an English Lady[1]
  • 2009 :
    • Smiling Woman[1]
    • The Farmgirl[1]
  • 2010 : pochettes de l'album My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : « Cartoon abstractions », galerie Jérôme de Noirmont (Paris)[2]
  • 2011 : « Mental states », Hayward Gallery (Londres)[3]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w Collection privée.
  2. « Galerie Jérôme de Noirmont - Galeries d'art France Paris - Cartoon Abstractions (catalogue) », sur noirmontartproduction.com (consulté le ).
  3. « George Condo at Hayward Gallery London - Artmap.com », sur artmap.com (consulté le ).
  4. « Galerie Jérôme de Noirmont - Galeries d'art France Paris », sur noirmontartproduction.com (consulté le ).
  5. (en) Central Pavilion / Arsenale, « Biennale Arte 2019 | George Condo », sur La Biennale di Venezia, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hans Werner Holzwarth, Art Now Vol 3. A cutting-edge selection of today's most exciting artists, Cologne, Taschen, 2008, pp. 96–99

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]