George Cayley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
George Cayley
Image dans Infobox.
Sir George Cayley
Fonction
Membre du 11e Parlement du Royaume-Uni (d)
Scarborough (d)
-
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Brompton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Sir Thomas Cayley, 5th Bt. (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Isabella Seton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Sarah Walker (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Katherine Cayley (d)
Sarah Philadephia Cayley (d)
Isabella Cayley (d)
Emma Cayley (d)
Sir Digby Cayley, 7th Bt. (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Sir
Hubschraubermuseum Bückeburg 2010 0034.JPG
Planeur conçu par G.Cayley
George Cayley Glider (Nigel Coates).jpg

Sir George Cayley, né le à Brompton-by-Sawdon (en), près de Scarborough dans le Yorkshire et mort le à Brompton Hall, est un physicien, ingénieur, et politicien britannique, pionnier de l'aéronautique[1].

Il fut le premier à identifier les quatre forces qui sont impliquées dans le vol : la poussée, la traînée, la portance et le poids.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cousin éloigné du mathématicien Arthur Cayley, George Cayley est né à Brompton-by-Sawdon (en), près de Scarborough dans le Yorkshire. Il est le sixième baron de Brompton, charge dont il hérite à la mort de son père en 1792 alors qu'il est encore étudiant[2].

Dès 1804, il fait voler un planeur modèle réduit d'un mètre de long[1],[2] et, en 1809, un planeur grandeur réelle. En 1853, il aurait aussi inventé un planeur à rames mais la réalisation n'a jamais été authentifiée.

On lui doit aussi des plans de machines volantes avec moteur à gaz ou à explosion. Il a été un des promoteur de l'emploi de l’hélice.

Jules Verne le mentionne dans le chapitre IV de son roman Robur-le-Conquérant[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) et biography/Sir-George-Cayley-6th-Baronet George Cayley sur l’Encyclopædia Britannica
  2. a et b Thierry M. Faure, « George Cayley, le père de l’aérodynamique », sur hal.archives-ouvertes.fr, (consulté le )
  3. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 178

Liens externes[modifier | modifier le code]