George Brunies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
George Brunies
Image dans Infobox.
George Brunies avec, à l'arrière-plan, Tony Parenti, au jazz club Jimmy Ryan's en 1946.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Georges Victor BrunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Distinction

George Brunies (né à La Nouvelle-Orléans le et mort le à Chicago) était un tromboniste de jazz américain.

Il joue dès l'âge de huit ans dans un orchestre de Papa Jack Laine, tout comme il jouera plus tard dans celui de son fils, Alfred Laine (en). Il se rend à Chicago en 1919, puis à nouveau en 1923 pour intégrer ce qui va devenir l'orchestre des New Orleans Rhythm Kings. Il les quitte en 1924 pour l'orchestre de Ted Lewis où il reste pendant dix ans[1].

Il est le frère des musiciens Abbie Brunies (en) et Merritt Brunies (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « George Brunies (1902-1974) », sur www.redhotjazz.com (consulté le )

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Eccentric (avec Muggsy Spanier, 1939)

Liens externes[modifier | modifier le code]