George Borrow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borrow.
George Borrow
George Borrow by Henry Wyndham Phillips.jpg
George Henry Borrow
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Lowestoft
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
George Henry BorrowVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
George Henry Borrow
Nationalité
Formation
Royal High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Thomas Borrow
Fratrie
John Borrow
Autres informations
Cheveux
Blanc
Yeux
marrons
Archives conservées par
Bibliothèque de l'université de Leeds (d) (BC MS 19c Borrow)
Bibliothèque Beinecke de livres rares et manuscrits (GEN MSS 324)
Bibliothèque nationale du pays de Galles (NLW MS 5403B)Voir et modifier les données sur Wikidata

George Borrow de son nom complet George Henry Borrow, né le à East Dereham, en Angleterre et mort le à Lowestoft, dans le même pays, est un écrivain britannique, auteur de récits de voyages. Ses ouvrages sont basés sur ses expériences en Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

George Borrow naît le 5 juillet 1803 près d'East Dereham. Son père, Thomas Borrow, est officier chargé du recrutement. George a un frère aîné nommé John. La famille de George se déplace beaucoup en raison des affectations de son père[1].

En 1816, la famille Borrow déménage à Norwich. Entre 1815 et 1818, George Borrow fréquente la Norwich School où il commence à apprendre plusieurs langues. Au début de 1824, il s'installe à Londres où il reste environ une année. Sa santé déclinant, il part en voyage à travers l'Angleterre rurale. 

Ses contacts avec les Tsiganes lui inspirent Lavengro et The Romany Rye (1857). Il termine à Norwich son livre Romantic Ballads, traduit du danois (1826). 

Il écrit également The Zincali - An account of the gypsies of Spain (1841) et un livre de voyage The Bible in Spain (1842). Son succès est qualifié d'« instantané et écrasant »[2].

Il adhère à l'hypothèse émise par des experts tels que Hipólito Rossy ou Carlos Almendro, qui affirment que nous devons le mot flamenco à la musique polyphonique de l’Espagne au XVIe siècle, laquelle se serait développée sous l'influence des Pays-Bas, c’est-à-dire les anciennes Flandres, le terme flamenco étant alors la traduction espagnole de flamand. Selon lui, on croyait dans le passé que les Gitans étaient d’origine germanique et c'est pourquoi ils auraient pu être appelés Flamencos. Cette théorie n’a cependant pas été vérifiée à ce jour.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • The Zincali (1841)
  • The Bible in Spain (La Bible en Espagne) (1843)
  • Lavengro (1851)
  • The Romany Rye (1857)
  • Wild Wales (1862)
  • Romano Lavo-lil (1874) Dictionnaire de langue romani.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « George Borrow », sur www.heritagecity.org (consulté le 21 février 2016)
  2. « George Borrow | British author », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 21 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]