George Barbu Știrbei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Bibescu.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbu Știrbei.
George Barbu Știrbei
Portrait en 1892, par sa fille adoptive, Georges Achille-Fould.
Portrait en 1892, par sa fille adoptive, Georges Achille-Fould.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères

(7 mois et 6 jours)
Monarque Carol Ier
Prédécesseur Petre Mavrogheni
Successeur Ștefan Golescu
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bucarest
Date de décès (à 93 ans)
Lieu de décès Paris
Nationalité roumaine

Le prince George Barbu Știrbei (Bucarest, - Paris, ) est un homme politique roumain qui fut ministre des Affaires étrangères du 15 juillet 1866 au 21 février 1867.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du prince Barbu Știrbei et frère du ministre Alexandru B. Știrbei (ro) (père du Premier ministre Barbu Știrbei), il épouse la veuve de Gustave-Eugène Fould, Valérie Wilhelmine Joséphine Simonin (plus connue sous le pseudonyme d'artiste de Gustave Haller), dont il adopta les filles Consuelo Fould et George-Achille Fould.

Il suivit ses études à Paris, entre autres au lycée Louis-le-Grand.

Il fut ministre des Affaires étrangères du 15 juillet 1866 au 21 février 1867.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise aux côtés de sa femme, et de l'une de des filles adoptives, dans la division 70[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sa tombe

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gabriel Badea-Päun, « Le prince Georges B. Stirbey, mécène et collectionneur de Carpeaux », dans Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art français, 2010, p. 375-387. Repris en traduction roumaine dans : Mecena şi comanditari, artă și mesaj politic, Bucarest, Noi Media Print, 2009, p. 22-41.