George Ayittey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
George Ayittey
George Ayittey detail.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

George Ayittey, né le [1], est un économiste ghanéen, auteur et président de la Free Africa Foundation à Washington DC.

Il a défendu l'argument que « l'Afrique est pauvre parce qu'elle n'est pas libre », que la principale cause de la pauvreté en Afrique n'est pas l'oppression et la mauvaise gestion des deux anciennes puissances coloniales, mais plutôt celles résultante de la gestion des dictateurs autochtones. Au-delà de la critique, il plaide pour la mise en place de moyens spécifiques afin d’effacer les abus du passé et du présent : il milite spécifiquement pour un gouvernement démocratique, des annulations de la dette, la modernisation des infrastructures, le libéralisme économique, et le libre-échange afin de favoriser le développement.

Ayittey est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’université du Ghana, d’une maîtrise de l'université de Western Ontario (London, Canada), et d’un doctorat de l’université du Manitoba, Winnipeg, Canada. Il vit à Lorton, en Virginie.

En mai 2008, le magazine américain Foreign Policy l'a classé parmi les 100 premiers intellectuels du monde[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Indigenous African Institutions"", septembre 1991
  • Africa Unchained: The Blueprint for Africa's Future, janvier 2005
  • Africa in Chaos, décembre 1997
  • Africa Betrayed, 1993

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]