Georges Arsenault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis George Arsenault)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arsenault.
Georges Arsenault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Georges Arsenault est un folkloriste et un historien canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Arsenault naît en 1952 à Abrams-Village, à l'Île-du-Prince-Édouard[1].

Il obtient un baccalauréat en sciences sociales de l'Université de Moncton en 1974[1]. Il fait ensuite une maîtrise en Arts et traditions populaires à l'Université Laval de 1975 à 1979[1]. Il déménage ensuite à Summerside, où il est animateur culturel à la Société Saint-Thomas-d'Aquin de 1977 à 1979[1]. De 1979 à 1982, il est coordonnateur-recherchiste, notamment à la rédaction de l'histoire de la culture acadienne de l'Île-du-Prince-Édouard[1]. Il enseigne également à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, où il finit par s'occuper d'une chaire d'enseignement en études acadiennes[1]. Il s'implique aussi dans le Centre d'études acadiennes Anselme-Chiasson, au Nouveau-Brunswick[1]. Il fonde la revue La Petite Souvenance, dont il est aussi le rédacteur[1]. Il est aussi secrétaire de la Société historique acadienne de l'île[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Arsenault, Complaintes acadiennes de l'Ile-du-Prince-Edouard, Montréal, Leméac, , 261 p. (ISBN 276095286X)
  • Georges Arsenault (ill. Noëlla Arsenault), Histoire de l'émigration chez les Acadiens de l'Ile-du-Prince-Edouard, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 42 p.
  • Cécile Gallant et Georges Arsenault, Histoire de la pêche chez les Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 52 p.
  • Georges Arsenault, Courir la Chandeleur, Moncton, Éditions d'Acadie, , 116 p. (ISBN 2760000796)
  • Georges Arsenault (ill. Bernadette LeBlanc), L'éducation chez les Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard, 1720-1980 ou La survivance acadienne à l'Île-du-Prince-Édouard, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 85 p.
  • Georges Arsenault, La chanson du pays, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 52 p.
  • Georges Arsenault (ill. Bernadette LeBlanc), La religion et les Acadiens à l'Île-du-Prince-Édouard, 1720-1980, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 102 p.
  • Georges Arsenault (ill. Noëlla Arsenault), Le conte et la légende du pays, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 35 p.
  • Georges Arsenault, Initiation à l'histoire acadienne de l'Ile-du-Prince-Edouard, Summerside, Société Saint-Thomas d'Aquin, , 110 p.
  • Georges Arsenault, Les Acadiens de l'Île : 1720-1980, Moncton, Éditions d'Acadie, , 296 p. (ISBN 2760001415)
  • Georges Arsenault, Par un dimanche au soir : Léah Maddix, chanteuse et conteuse acadienne, Moncton, Éditions d'Acadie, , 188 p. (ISBN 2-7600-0232-2)
  • Georges Arsenault, Guide historique de la région Évangéline, Île-du-Prince-Édouard, Canada, Moncton, Chez l'auteur, , 48 p. (ISBN 2-9804117-0-1)
  • Georges Arsenault, Contes, légendes et chansons de l'Île-du-Prince-Édouard, Moncton, Éditions d'Acadie, , 187 p. (ISBN 2-7600-0346-9)
  • Georges Arsenault, Noël en Acadie, Tracadie-Sheila, La Grande Marée, , 163 p. (ISBN 2-921722-67-4)
  • Georges Arsenault, La Mi-carême en Acadie, Tracadie-Sheila, La Grande Marée, , 159 p. (ISBN 978-2-349-72254-6)
  • Georges Arsenault, La Chandeleur en Acadie, Tracadie-Sheila, La Grande Marée, , 142 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i « Fonds Georges Arsenault », sur Réseau de diffusion des archives du Québec (consulté le 17 février 2011)