Geoffroy de Charnay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant l’ordre du Temple
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, l’ordre du Temple et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charnay.
Geoffroy de Charnay et Jacques de Molay sur le bûcher, miniature du Maître de Virgile provenant des Grandes Chroniques de France, vers 1380 (British Library).

Geoffroy de Charnay (v. 1251 - 1314) est le dernier commandeur de l'Ordre du Temple pour la baillie de Normandie. Il fut livré aux flammes du bûcher sur l'île aux Juifs à Paris le 18 mars 1314 en compagnie de Jacques de Molay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Geoffroy de Charnay ((la): Gaufridus de Charneio, peut-être de Charny) a rejoint l'ordre du Temple vers 1268/70 et a occupé successivement des fonctions importantes en son sein. D'abord en 1271 comme simple compagnon de Mathieu Sauvage alors commandeur de Sidon[1] puis en 1283, il est peut-être commandeur du Lieu-Dieu du Fresne[N 1], puis de la commanderie de Villemoison en 1294[5] et de celle de Fretay en 1295[6] avant de retourner en Orient et d'occuper la fonction de drapier[7] en 1304 puis d'être nommé commandeur de la baillie de Normandie en 1307 peu de temps avant l'arrestation des templiers[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le commandeur du Lieu-Dieu du Fresne alias l'Hôpital qui apparaît dans une charte en 1283 s'appelle Gaufridus de Charmoy d'après Émile-Guillaume Léonard (en latin)[2] et Godefroy / Geoffroy de Chermont d'après Monsieur le Comte de Toulgoët-Tréanna[3] mais aucun de ces auteurs ne fait référence au dernier commandeur de Normandie et Jochen Burgtorf considère qu'il s'agit probablement d'un autre templier[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Burgtorf 2008, p. 529-530, 593
  2. E.G Léonard, Introduction au Cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317), constitué par le marquis d'Albon et conservé à la Bibliothèque nationale suivie d'un tableau des maisons françaises du Temple et de leurs précepteurs, E. Champion, , xv-259 p., p. 164
  3. M. Le comte de Toulgoët-Tréanna, « Les commanderies de Malte en Berry », Mémoires de la Société des antiquaires du Centre, vol. 34,‎ , p. 225, 232, disponible sur Gallica
  4. Burgtorf 2008, p. 529
  5. Barbara Frale, The templars and the Shroud of Christ, (ISBN 978-1-9053-7988-0, lire en ligne), p. 99 ; Léonard 1930
    (la): Gaufridus de Charney.
  6. Jacques-Xavier Carré de Busserolle, Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine, vol. III, Tours, impr. de Rouillé-Ladevèze, , p. 139, disponible sur Gallica
  7. Burgtorf 2008, p. 530
  8. Burgtorf 2008, p. 529-532

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]