Genneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Genneville
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Honfleur-Deauville
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Honfleur
Maire
Mandat
Moïse Andrieu
2014-2020
Code postal 14600
Code commune 14299
Démographie
Gentilé Gennevillais
Population
municipale
779 hab. (2012)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 11″ N 0° 16′ 29″ E / 49.369722, 0.27472249° 22′ 11″ Nord 0° 16′ 29″ Est / 49.369722, 0.274722
Altitude Min. 30 m – Max. 139 m
Superficie 9,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Genneville

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Genneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Genneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Genneville

Genneville est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 779 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord du pays d'Auge. Son bourg est à 7,5 km au nord-ouest de Beuzeville, à 7,5 km au sud de Honfleur et à 13 km au nord-est de Pont-l'Évêque[1].

Communes limitrophes de Genneville[2]
Gonneville-sur-Honfleur Ablon Manneville-la-Raoult (Eure, par un angle)
Fourneville,
Le Theil-en-Auge
Genneville[2] Quetteville
Le Theil-en-Auge Saint-Benoît-d'Hébertot Quetteville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous les formes Genneville, Guinequevilla en 1215, puis Gyneville en 1579.

Il s'agit d'un type toponymique médiéval en -ville « domaine rural », dans lequel l'identification du premier élément Genne- pose un certain nombre de problèmes.

« La ferme de Winicho », anthroponyme de type germanique[3], si la 2de forme de 1215 est juste et se rapporte bien à ce toponyme.

Cependant, on devrait avoir quelque chose comme *Vin(ne)queville (comme Menesqueville avec le nom de personne Manniko et Sauqueville avec le nom de personne Saliko). En outre, [w] a abouti régulièrement à [v] en Normandie septentrionale, on devrait donc trouver des formes anciennes présentant un w et un v initial, ce qui n'est pas le cas.

Aussi, un rapprochement s'impose avec, d'une part Gennevilliers, composé avec un anthroponyme germanique, et d'autre part Gennetuit et Gennetot associés tous deux à un appellatif norrois, sans formes anciennes, et qui pourrait contenir le nom de personne scandinave *Ginni, non attesté, mais mentionné dans le Domesday Book sous les formes Ghinius et Genius. Gintoft (Gyntoft 1483), toponyme danois dans le Schleswig-Holstein (Allemagne), pourrait contenir ce même nom.

Le gentilé est Gennevillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1813, Genneville (663 habitants en 1806[4]) absorbe Saint-Martin-le-Vieux (194 habitants[5]).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 mars 2008 Daniel Bernard    
mars 2008 en cours Moïse Andrieu[6]   Entrepreneur forestier
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 779 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Genneville[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Genneville a compté jusqu'à 838 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
551 359 663 838 813 820 763 728 676
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
656 675 609 603 644 591 603 605 565
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
571 570 547 487 439 430 454 471 427
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
389 334 329 468 472 597 702 718 779
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Ouen.
  • L'église Saint-Ouen date des XIIIe et XIVe siècles, le transept est du XVIe et les retables du XVIIe. Dans le cimetière, on découvre une belle croix en fer forgé du XVIIIe siècle.
  • Sur la place, en face de l'église, on peut remarquer un ensemble de belles maisons restaurées qui date entre autres du XVIIIe siècle.
  • Statue de saint Joseph à l'entrée du village.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud,‎ (ISBN 2-85023-076-6), p. 316a
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Martin-le-Vieux », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 25 janvier 2009) .
  6. Réélection 2014 : « Moise Andrieu a été nommé maire », sur Ouest-france.fr (consulté le 6 avril 2014)
  7. Date du prochain recensement à Genneville, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012.