Gennes-Longuefuye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gennes.

Gennes-Longuefuye
Gennes-Longuefuye
L'église Sainte-Opportune.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Azé
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Château-Gontier
Code postal 53200
Code commune 53104
Démographie
Population
municipale
1 328 hab. (2016)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 14″ nord, 0° 36′ 30″ ouest
Altitude Min. 52 m
Max. 116 m
Superficie 40,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Gennes-Longuefuye

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Gennes-Longuefuye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gennes-Longuefuye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gennes-Longuefuye

Gennes-Longuefuye est une commune nouvelle située dans le département de la Mayenne, en région Pays de la Loire, créée le . Elle est issue de la fusion des communes de Gennes-sur-Glaize et Longuefuye.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Fromentières Ruillé-Froid-Fonds et Saint-Charles-la-Forêt Rose des vents
Château-Gontier-sur-Mayenne N Grez-en-Bouère
O    Gennes-Longuefuye    E
S
Châtelain Bierné-les-Villages

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée par un arrêté préfectoral du , elle est issue du regroupement des deux communes de Gennes-sur-Glaize et Longuefuye qui deviennent des communes déléguées[1]. Son chef-lieu est fixé à Gennes-sur-Glaize.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Michel Giraud [2]   Agriculteur, retraité

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Gennes-sur-Glaize
(siège)
53104 CC du Pays de Château-Gontier 25,97 991 (2016) 38
Longuefuye 53138 CC du Pays de Château-Gontier 14,32 337 (2016) 24

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 1 328 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2016
1 328
(Sources : Insee à partir de 2016[3].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Veaux, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Gennes-Longuefuye », Recueil des actes administratifs spécial n°53-2018-105,‎ , p. 15-18 (lire en ligne [PDF]).
  2. élection 2019 : « Gennes-sur-Glaize. Michel Giraud élu maire de la commune nouvelle », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 janvier 2019)
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour l'année 2016.