Geneviève Gosselin (danseuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Geneviève Gosselin (femme politique).
Geneviève Gosselin
Mlle Gosselin.jpg
Mlle Gosselin (v. 1815)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour

Geneviève-Adélaïde Gosselin est une danseuse française née en 1791 et morte à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un maître de danse, elle est la sœur aînée de plusieurs danseurs qui ont fait la renommée du Ballet de l'Opéra de Paris dans les années 1810-1830 : Constance Gosselin, épouse du danseur Anatole ; Louis Gosselin, premier danseur à Paris et à Londres ; Henriette Gosselin, danseuse de l'Opéra de 1821 à 1830.

Élève de Jean-François Coulon, Geneviève Gosselin est engagée à l'Opéra de Paris en 1806. En 1815, elle est l'héroïne de Flore et Zéphire, l'un des premiers ballets romantiques, composé par Didelot.

Excellente technicienne, elle est la première à avoir développé en France l'art de monter sur les pointes, dès 1813. La mort interrompt sa carrière et l'emporte à l'âge de 27 ans. La critique de l'époque verra en Marie Taglioni la réincarnation de Mlle Gosselin.